Un autre regard sur l’obésité

Ces dernières années, l’obésité est devenue une préoccupation majeure pour de nombreuses personnes à travers le monde. Lorsqu’on pense à l’obésité, la première chose qui nous vient à l’esprit est le fait qu’une personne est obèse parce qu’elle mange trop de nourriture. Une nouvelle étude publiée dans The American Journal of Clinical Nutrition suggère toutefois que la prise de poids pourrait être davantage influencée par les types d’aliments consommés, plutôt que par la quantité ingérée. 

Selon les auteurs de l’étude, la prolifération des aliments transformés a fait que le Modèle Bilan Energétique ou Energy-Balance Model (EBM) n’est plus vraiment applicable de nos jours. Selon la théorie de l’EBM, la prise de poids est principalement causée par la consommation de plus de calories que l’on n’en brûle.

Une illustration représentant un hamburger
Image par Memed_Nurrohmad de Pixabay – image recadrée

La nouvelle étude soutient que le Modèle Glucides-Insuline ou Carbohydrate-Insulin Model (CIM), analysant les mécanismes sous-biologiques de la prise de poids, serait plus pertinent. Les chercheurs pensent ainsi que c’est le meilleur moyen pour combattre la crise mondiale de l’obésité actuelle.

A lire aussi : 7 aliments que vous pouvez congeler pour plus tard

Le principe du Carbohydrate-Insulin Model ou CIM

Le Dr David Ludwig, endocrinologue à l’hôpital pour enfants de Boston et co-auteur de l’étude, a déclaré dans un communiqué de presse de l’American Society for Nutrition que les adolescents pouvaient ajouter à leur alimentation jusqu’à 1 000 calories par jour durant une poussée de croissance. « Mais est-ce que leur suralimentation provoque la poussée de croissance ou la poussée de croissance amène-t-elle l’adolescent à avoir faim et à trop manger ? », a-t-il ajouté.

Selon le CIM, l’obésité serait causée par la consommation excessive d’aliments avec une charge glycémique élevée ou d’aliments qui sont rapidement digérés et pouvant augmenter rapidement la glycémie. Il s’agit pour la plupart de produits contenant des glucides hautement transformés. Ces derniers peuvent par la suite provoquer des réponses hormonales, ce qui incite l’organisme à stocker plus de calories sous forme de graisse. 

A lire aussi : 8 aliments que vous pouvez manger après leur date d’expiration

Comment perdre du poids avec le CIM ?

Pour perdre du poids sans toutefois suivre un régime drastique, le modèle CIM semble le plus approprié. La méthode consiste à réduire au maximum les aliments hautement transformés et avoir en parallèle, un mode de vie plus actif. Réduire les calories dans leur ensemble n’est donc pas nécessaire.

Selon les explications de Ludwig, le stockage de la graisse corporelle diminue lorsque la consommation de glucides rapidement digestibles est réduite. Les gens peuvent ainsi perdre du poids en ayant moins faim et en luttant moins. Les auteurs ont toutefois indiqué que l’EBM ne doit pas être totalement ignoré, étant donné que beaucoup de preuves ont déjà montré l’efficacité de la réduction des calories sur la perte de poids. Selon eux, des études plus approfondies devraient être menées pour tirer des conclusions plus solides sur l’EBM et le CIM.

Mots-clés santé