Un carnet d’adresses social et connecté avec Cobook

L’objectif premier d’un carnet d’adresses, c’est de centraliser dans un seul et même endroit tous nos contacts, qu’il s’agisse de nos collègues, de nos amis ou même de nos clients. Et si le concept a bien fonctionné pendant longtemps, aujourd’hui les choses sont nettement plus compliquées. Il faut en effet compter avec les réseaux sociaux, les données sont donc éparpillées un peu partout et ce n’est pas toujours simple de s’y retrouver. Bien heureusement, il existe de nombreuses solutions pour pallier à ce problème et Cobook en fait justement partie. Grâce à ce carnet d’adresses social et connecté développé pour Mac OS, vous allez en effet pouvoir centraliser tous vos contacts au même endroit et les synchroniser très facilement sur vos différents terminaux.

Un carnet d'adresses social et connecté avec Cobook

Pour commencer, il va falloir installer Cobook sur votre Mac. Au premier lancement du logiciel, ce dernier vous proposera de vous identifier sur plusieurs réseaux sociaux. Pour le moment, notre carnet d’adresses en supporte trois – Twitter, Facebook et LinkedIn – mais, sachant que cet utilitaire est actuellement en version bêta, il y a de fortes chances que la liste finisse par s’allonger. Quoi qu’il en soit, une fois que le lien est fait, Cobook va tranquillement rapatrier tous vos contacts ainsi que leurs informations personnelles. Il suffira ensuite de cliquer sur l’icône qui s’est logée dans la barre de menu pour faire apparaître la liste de tous nos contacts et pour ouvrir les différentes fiches associées. Mieux, l’application va également se synchroniser avec le carnet d’adresses intégré nativement à Mac OS.

Et c’est là que les choses deviennent vraiment intéressantes. En effet, sachant que le carnet d’adresses de Mac OS peut se synchroniser avec iCloud ou même avec un compte Google, cela signifie que tous les contacts récupérés grâce à Cobook seront accessibles sur vos autres machines ou même sur votre mobile et votre tablette tactile. Mais attention tout de même car vous pourriez être surpris du volume de données générés par cette synchronisation. Tenez, chez moi, grâce à cette application, je suis passé de 200 contacts à… plus de 700. Et encore, heureusement que je suis sélectif, hein…

Via