Un championnat de voitures volantes à prévoir pour 2020

Un entrepreneur australien s’est engagé à accélérer le développement de la voiture volante. Inspiré du chemin parcouru par la Formule 1, il prévoit d’organiser des courses de véhicules volants. Bon nombre d’ingénieurs s’attèlent déjà sur la conception et la production de ce type d’engin. Cela inclut des professionnels très investis, mais également des acteurs peu appliqués. Matt Pearson fait partie de ces challengers souhaitant défier la loi de la gravité.

Matt Pearson a récemment initié une campagne de financement sur Kickstarter. Les fonds qu’il récoltera financeront la conception d’une voiture volante capable de concourir. Il faut noter que le véhicule en question n’est pas équipé de roues. Ce qui signifie que ce n’est pas véritablement une voiture volante.

Airspeeder

L’engin peut être décrit comme un drone quadrirotor caréné pouvant être piloté par un humain. Réussir à le mettre en marche est en soi un exploit.

De l’impossible au réalisable

L’idée de la voiture volante repose sur une théorie solide. Tout comme la Formule 1, le véhicule passera par les laboratoires avant de devenir une voiture puissante et compétitive. L’organisation des courses contribuera énormément à son développement.

Sur les dessins de Matt Pearson, le moyen de transport se déplacera grâce à quatre moteurs électriques sans balais ou brushless. Chacun d’eux apporte 50 kilowatts approvisionnés par les mêmes cellules lithium-ion que l’on retrouve dans la Tesla Model S. L’entrepreneur prévoit d’appeler l’appareil Alauda Mark 1 Airspeeder. Par ailleurs, il espère lui donner la possibilité de voler à une vitesse pouvant aller jusqu’à 250 km/h et à une altitude de 3,5 mètres au maximum.

D’autres détails intéressants ?

L’Alauda Mark 1 Airspeeder aura une carrosserie en fibre de carbone et un châssis en aluminium aéronautique. Son poids à vide sera de 120 kg. Selon les pronostics de l’entrepreneur australien, l’engin aura une autonomie de seulement dix minutes. Malheureusement, cette durée ne lui permettra pas de tenir une vraie course.

Un premier vol d’essai est programmé en début d’année 2018. Elle fera ensuite place à une confrontation entre deux « voitures volantes » dans le désert australien. Si les prévisions de Matt Pearson sont justes, le tout premier « Airspeeder World Championship » se déroulera en 2020 avec la participation de plusieurs constructeurs.