Un chercheur a répertorié tous les objets artificiels se trouvant dans l’espace

Les amateurs d’objets spatiaux trouveront leur bonheur dans le catalogue publié par l’astronome Jonathan McDowell, du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics. Comme le rapporte le site Vice, ce dernier a consacré près de quarante ans de sa vie à la création d’un catalogue en ligne intitulé « General Catalog of Artificial Space Objects » (GCAT), qui répertorie 57 424 objets créés par l’Homme et se trouvant désormais dans l’espace.

Ce catalogue prend la forme d’une base de données open-source qui recense notamment des satellites, des vaisseaux ou même des débris spatiaux, ainsi que des organisations spatiales. Certaines données, comme les dates de fin de vie des satellites, n’ont jamais été publiées auparavant.

Crédits Pixabay

Tout le monde peut accéder à ce catalogue gratuitement.

Une passion de jeunesse

La passion de Jonathan McDowell pour les objets spatiaux remonte à sa plus tendre jeunesse. Il a d’abord commencé par écrire une « newsletter » qui répertorie toutes les missions spatiales depuis 1989. Jonathan McDowell a ensuite eu l’idée de créer ce catalogue après la réussite du programme Apollo, qui est le premier à avoir transporté l’Homme sur la Lune.

« Il était difficile pour moi, en grandissant en Angleterre, d’obtenir des détails concernant l’espace parce que les médias ne s’intéressaient pas à ce sujet comme aux États-Unis. J’ai alors commencé à dresser une liste de lancements de fusées d’une manière un peu obsessionnelle. Beaucoup d’enfants le faisaient à l’époque, mais je suis juste allé un peu plus loin et j’ai continué pendant 40 ans. Maintenant, ma liste est la meilleure », a-t-il raconté.

Un catalogue qui contient des informations inédites

D’après le site Vice, ce catalogue contient de nombreuses informations inédites qui ont été obtenues grâce aux années de recherches de Jonathan McDowell dans les archives. La création de cette base de données n’a pas été facile. Comme il l’explique, il a dû apprendre le russe pour traduire certaines informations.

Grâce à Jonathan McDowell, on sait qu’il existe environ 2000 satellites encore en service dans l’espace. Pour obtenir ce chiffre, il a passé en revue les dates de fin de vie de tous les satellites. Ces objets ont ensuite été classés dans différentes catégories, pour faciliter leur distinction.

Jonathan McDowell espère que son catalogue servira à d’autres chercheurs et à des passionnés de l’espace. Ces derniers pourront y contribuer pour répondre à certaines questions auxquels il n’a pas encore pu répondre.

Mots-clés espace