Un chien momifié a été retrouvé dans un tronc d’arbre

Des bûcherons de The Georgia Kraft Corp ont fait une découverte hallucinante lorsqu’ils ont tranché le sommet d’un chêne châtaignier. Dans le creux du tronc, ils ont trouvé le corps momifié d’un chien. Ce dernier a été baptisé « Stuckie ». Selon les experts, il aurait été là depuis une soixantaine d’années. Le plus étonnant est que la décomposition n’a pas eu lieu et que le chien mort est resté plus ou moins intact depuis plus d’un demi-siècle.

Stuckie était un chien de chasse qui aurait vécu en 1960. Il aurait couru jusqu’en bas de l’arbre pour attraper un animal. Le prédateur acharné monta alors jusqu’à vingt pieds vers le haut dans le tronc. Cependant, tel est pris qui croyait prendre, Stuckie y est resté alors que sa proie s’était probablement échappée.

Stuckie

Le vestige a été remis au musée Southern World Forest par les bucherons.

Une momification accidentelle

« C’est un chien de chasse, alors nous avons supposé qu’il chassait quelque chose dans l’arbre », a déclaré à Newsweek Bertha Sue Dixon, la directrice du musée Southern Forest World. Néanmoins, il reste un mystère : comment le chien a-t-il pu être complètement momifié ?

Kristina Killgrov est anthropologue biologique à l’Université de West Florida. Experte de la décomposition chez l’homme, elle a expliqué comment l’arbre lui-même a préservé le chien à sec. Elle opte pour l’hypothèse d’une momification accidentelle.

Préservé à sec par un cercueil naturel

Normalement, lorsque l’animal est mort, les agents de décomposition ont commencé à faire leur travail. « Ils grandissent, ils se reproduisent et ils commencent à prendre le contrôle du corps », a expliqué Killgrove à Newsweek. « C’est la partie dégoûtante », a-t-elle souligné. Après le gonflement et la désintégration du corps, des insectes et d’autres animaux se nourrissent du reste.

Ce serait alors les propriétés du cercueil naturel de Stuckie qui aurait contribué à sa momification. En effet, le chêne des châtaigniers contient du tanin, une matière qui sert à tanner les peaux d’animaux et prévenir la pourriture. Elle absorbe l’humidité et assèche son environnement. En outre, le système de ventilation dans le tronc d’arbre révulse les animaux ou insectes susceptibles de s’emparer du reste du corps.

Rappelons que des cas plus ou moins similaires ont déjà accidentellement ou intentionnellement eu lieu auparavant.

Mots-clés insolite