Un couple a détruit par erreur une oeuvre d’art à 440 000 $

A Séoul, en Corée du Sud, un couple dans la vingtaine a vandalisé par erreur une œuvre d’art peinte par l’artiste américain John Andrew Perello, plus connu sous le nom de JonOne. L’œuvre a été exposée en même temps que des pots de peinture et des pinceaux qui représentaient les outils que l’artiste a utilisés lors de sa réalisation en 2016. Le couple pensait de ce fait que l’équipement sur place était destiné à l’usage des spectateurs. 

C’est en remarquant de nouveaux coups de pinceau de couleur verte foncée sur la toile que le personnel de la galerie d’exposition a décidé de vérifier la caméra de surveillance le dimanche 28 mars dernier. Par la suite, deux suspects ont été appréhendés par la police pour enquête. « Nous avons immédiatement appelé la police et parlé à la compagnie d’assurance concernant l’œuvre d’art endommagé », a déclaré Kang Wook, PDG de Contents Creator of Culture qui est l’un des organisateurs de l’exposition.

Crédits Pixabay

L’agence a également annoncé qu’ils feront de leur mieux pour que le couple ne soit pas trop sévèrement puni, étant donné qu’ils ont endommagé l’œuvre d’art de manière involontaire.

Une œuvre d’art estimée à 440 000 dollars

Durant l’exposition, l’œuvre d’art endommagée était la seule à ne pas avoir été encadrée. Selon les explications de Kang, sa taille de près de 7 mètres de long et de 2,4 mètres de large en est la raison. La peinture sera exposée à l’exposition de Street Noise au Lotte World Mall, à Séoul jusqu’au 13 juin prochain.   

Selon les informations, JonOne a terminé l’œuvre d’art en 2016, lors d’une exposition dénommée « The Great Graffiti »  au Seoul Arts Center. Kang a déclaré que les accessoires utilisés par JonOne faisaient partie de l’exposition, notamment afin de montrer au public l’histoire du travail de l’artiste. La peinture et les pinceaux utilisés constituaient un ensemble complet avec la toile du graffiti.

Malgré l’incident, JonOne a décidé de ne pas faire de commentaires, comme l’a indiqué son représentant de BEYONDER, David Maginot. L’agence a indiqué que l’œuvre d’art « Untitled » aurait une valeur d’environ 440 000 dollars. 

De nouvelles dispositions ont été prises

Pour éviter que des incidents de ce genre n’arrivent encore dans le futur, l’agence responsable de l’exposition a mis en place des lignes directrices supplémentaires pour les spectateurs. D’autre part, le système de surveillance autour de l’œuvre d’art a été renforcé pour éviter d’autres malentendus.

Selon Ha Jae-geun, expert de la culture pop coréenne, de nombreux événements comme celui qui vient de se produire sont encore à prévoir à l’avenir dû aux caractéristiques de l’art contemporain. Il a ainsi incité les organisateurs d’expositions à être plus vigilants et mieux protéger physiquement les œuvres d’art. « Le public peut confondre l’art comme celui de JonOne avec quelque chose sur lequel ils peuvent gribouiller », a-t-il indiqué.

A titre d’information, l’artiste JonOne a obtenu la Légion d’Honneur de la France dans la catégorie culture et communications en 2015. C’est un prix que la France décerne aux personnes reconnues pour le service qu’elles ont rendu au pays.