Un dessin animé Final Fantasy IX préparation chez un studio français

Il y a peu de combinaison de mots qui feront soulever autant de sourcils, pour sûr : le studio d’animation français Cyber Group Studios aurait signé un accord avec l’éditeur japonais Square Enix pour produire une adaptation en dessin animé du jeu vidéo Final Fantasy IX. Le JRPG cultissime de la PlayStation reviendrait ainsi sur le devant de la scène plus de vingt ans après sa sortie, sous une forme des plus inattendues.

D’abord rapportée par le site spécialisé Kidscreen, la nouvelle a également été confirmée par le community manager de l’éditeur…

Un personnage de Final Fantasy
Square Enix

Final Fantasy made in France

Ainsi, cette adaptation serait chapeautée par Cyber Group, studio spécialisé dans les productions animées pour jeune public, et pour cause : similaire à leurs précédentes productions comme Les Chroniques de Zorro ou le très joli Droners, ce dessin animé adapté de Final Fantasy IX serait destiné aux enfants “de 8 à 13 ans“, ce qui devrait déjà préciser un peu plus le ton attendu. Ce dessin animé devrait également introduire “de nouveaux personnages” afin “d’étendre l’univers” du jeu.

Le projet sera présenté à différents diffuseurs “dans les mois à venir“, avec un début de production prévu pour cette fin d’année 2021 ou début 2020 au plus tard. Aucun détail n’a été donné quant aux nombres d’épisodes attendus néanmoins.

A lire aussi : Bientôt un nouveau spin-off Final Fantasy ?

La guerre d’Alexandria racontée aux enfants

Sorti en 2000, Final Fantasy IX est encore considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs épisodes de la franchise de JRPG, avec un succès et une réputation qui n’a pas tari au fil des années et es portages. Se déroulant dans un univers beaucoup plus similaire aux épisodes 8-bit et 16-bit de la série, Final Fantasy IX narre l’histoire de Zidane Tribal, la princesse Garnet Til Alexandros XVII et de toute leur bande de joyeux lurons dans une aventure qui les emmènera aux quatre coins du monde fantastique de Gaia, alors qu’ils tenteront par tous les moyens de mettre un terme à la guerre opposant les territoires de Lindblum et Alexandria.

Bien qu’à première vue son ambiance champêtre tranche radicalement avec les univers futuristes des précédents titres PlayStation FFVII et FFVIII, FFIX n’hésite néanmoins pas à aborder des thèmes beaucoup plus matures que sa direction artistique laisse entendre. Il faudra attendre un bon moment avant de découvrir comment Cyber Group Studios réinterprétera l’histoire du jeu… Mais la curiosité des fans est d’ores et déjà piquée.