Évadé, un détenu britannique brave le confinement pour aller s’acheter Call of Duty Black Ops Cold War

Les autorités britanniques ont communiqué sur le cas d’un détenu appréhendé en janvier dernier. Cet homme de 36 ans, évadé en novembre 2020, venait d’enfreindre le confinement pour aller s’acheter, avec un ami, Call of Duty Black Ops Cold War.

Condamné à une peine de 17 ans derrière les barreaux pour des faits de vol et d’infractions liées aux armes à feu, Clint B. était détenu à la prison de Spring Hill, dans le Buckinghamshire (Royaume-Uni). Étant donné qu’il devait retrouver la liberté en 2024, on peut considérer que cet homme de 36 ans avait débuté sa peine en 2007.

Crédit : Activision

En novembre dernier, Clint B. s’était évadé, une action qui compromettait grandement les probabilités d’une sortie de prison en 2024. Reste que pendant plusieurs mois, ce détenu était resté introuvable. Jusqu’à un jour de janvier 2021, rapporte VGC.

Sorti acheter le nouveau Call of Duty, il agresse un policier venu à lui

L’évadé se trouvait dans le centre ville de Birmingham avec un ami. En remarquant des officiers de police, le duo a changé de direction, ce qui n’a pas suffi pour semer les forces de l’ordre. Les deux officiers ont commencé à interroger les individus, jusqu’à ce que l’un de ces derniers ne donne un coup de pied à l’un des policiers. Des agents de sécurité sont venus en renfort pour la neutralisation du dénommé Clint B., et on notera la réponse de son ami lorsque les agents ont demandé le pourquoi de leur présence extérieure durant le confinement :

“Je suis venu pour acheter le nouveau Call of Duty parce que je n’arrive pas à me tenir tranquille durant le confinement.”

Une décision “idiote” pour le surintendant Nick Rowe dans la mesure où ce déplacement allait risquer au détenu d’être repéré par les autorités. Le policier a souligné la pertinence de la caméra embarquée :

“Cela montre également la puissance de la vidéo embarquée, les officiers allumant leurs caméras avant de commencer à parler aux hommes. Cela signifie que tout l’épisode a été clairement filmé et qu’il n’y avait aucun doute sur ce qui s’est passé.”

Clint B. a écopé de treize mois d’emprisonnement pour son évasion, auxquels s’ajoutent six mois pour l’agression des policiers.