Un dinosaure géant a été (re)découvert au Brésil

Llewellyn Ivor Price a découvert au début des 50 plusieurs fossiles à proximité de la ville de Presidente Prudente, dans l’Etat de Sao Paulo. Ils ont été immédiatement transférés au Musée des Sciences de la Terre de Rio de Janeiro puis entreposés dans un placard. De nombreux paléontologues ont tenté de percer leurs secrets durant les soixante dernières années et plusieurs d’entre eux pensent avoir identifié le spécimen à qui appartiennent ces ossements.

Llewellyn Ivor Price est né à Santa Maria en 1905 et il est considéré comme un des premiers paléontologues brésilien. Il s’est illustré à maintes reprises durant toute sa carrière et il a notamment enseigné durant plusieurs années à Harvard.

Vertèbres dinosaures

Cet os est une vertèbre. Impressionnant, non ?

Il est retourné ensuite au Brésil et il est mort d’une crise cardiaque quelques années plus tard, en 1980.

Les ossements de ce dinosaure ont été découverts dans les années 50

Comme indiqué un peu plus haut, le chercheur a découvert plusieurs ossements en 1953 à proximité d’une ville du nom de Presidente Prudente. Les fossiles n’étaient pas en très bon état mais il est parvenu à identifier leur nature et il a ainsi très vite compris qu’il s’agissait des vertèbres d’un gigantesque dinosaure.

Il n’a malheureusement pas eu la possibilité de pousser plus loin ses investigations, faute de crédits suffisants. En outre, Llewellyn était un homme très actif et il a découvert des milliers d’ossements tout au long de sa carrière, des ossements qu’il n’a pas tous étudiés.

Plusieurs paléontologues ont travaillé sur ces ossements dans les années qui ont suivi et une équipe constituée de plusieurs chercheurs a fini par déterminer que ces ossements appartenaient à un Austroposeidon Magnificus et donc à un gigantesque herbivore mesurant un peu plus de 25 mètres de long, un herbivore qui aurait foulé le sol de notre planète à une époque très lointaine, tournant autour des 70 millions d’années.

Ces ossements appartenait à un Austroposeidon Magnificus

D’après les informations dont on dispose, ce géant appartenait à la classe des Titanosaures et il pesait un peu plus de trente tonnes.

Cette découverte est loin d’être anodine et Dioneges Campos, le directeur du Musées des Sciences de la Terre de Rio de Janeiro, a tenu à le rappeler dans son allocution. Il a effectivement déclaré qu’il s’agissait du plus grand dinosaure jamais trouvé sur le territoire brésilien.

Le dernier tenant du titre était un Maxakalisaurus Topai mesurant un peu plus de treize mètres de long.

C’est évidemment très impressionnant mais cet Asutraposeidon Magnificus n’est pas le plus grand dinosaure au monde. Non, car un autre Titanosaure se trouve dans le Musée d’Histoire Naturelle de New York et ce spécimen mesure un peu plus de 37 mètres de long pour un poids tournant autour des 77 tonnes.