Un drone pour détecter les cas de COVID-19 ?

L’Université d’Australie du sud (UniSA) est actuellement en train de développer, en collaboration avec l’entreprise canadienne Draganfly Inc. une technologie de drone qui pourrait faire office d’outil de dépistage viable pour détecter les cas de COVID-19.

Pour ce faire, ils vont équiper le drone d’un capteur spécialisé basé sur un algorithme de traitement d’image, ce qui le rendra capable de surveiller à distance la température, la fréquence cardiaque ainsi que la fréquence respiratoire d’un humain.

Crédits Pixabay

Selon le Professeur Javaan Chahl, spécialiste des systèmes de capteurs, cette technologie était à la base destinée à des domaines comme les zones de guerre ou de catastrophes naturelles, mais avec la catastrophe sanitaire dans laquelle nous sommes actuellement empêtrés avec le COVID-19, il y a un « besoin pour son utilisation immédiate, pour aider à sauver des vies ».

Mesurer à distance la fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire

En 2017, le Professeur Chahl et son équipe ont pu démontrer qu’avec des algorithmes de traitement d’images, on pouvait extraire la fréquence cardiaque d’un individu, en se basant sur la vidéo enregistrée par un drone.

De plus, leurs travaux ultérieurs ont également montré qu’on pouvait mesurer avec une grande précision la fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire d’un individu se trouvant à moins de 10 mètres d’un drone. Ils ont également développé un algorithme capable d’identifier et d’interpréter des réactions physiologiques comme la toux ou les éternuements.

Et avec l’expertise de Draganfly Inc. en matière de drones, le Professeur Chahl pense effectivement que cette solution technologique « pourrait être un outil fiable pour détecter la présence de la maladie dans un endroit ou dans un groupe de personnes », même s’il ne pourrait pas détecter tous les cas.

Vers un déploiement et une commercialisation de ces drones

La collaboration entre l’UniSA et Dragonfly permettra ainsi à ce projet de drones de détection, de rapidement se concrétiser en une version commercialisable pour les clients gouvernementaux et médicaux, surtout en cette période de crise sanitaire de COVID-19.

En effet, un tel système de détection pourrait bien changer la donne et considérablement alléger le travail du personnel de santé face à la propagation du coronavirus. D’autant que, selon les informations relayées, ce système est capable d’opérer dans différents types d’endroits et détecter la présence d’un  individu malade, même dans la foule.

Mots-clés Covid-19santé