Un drone volant à 263 km/h intègre le Guinness des records

Un drone vient d’entrer dans le Guinness des records en tant que drone le plus rapide du monde. Il s’agit du RacerX, un quadricoptère télécommandé conçu par la Drone Racing League (DRL). L’engin est capable de voler à une vitesse moyenne de 263 km/h, mais peut aussi atteindre 290 km/h s’il est poussé à fond. Le record a été établi le jeudi 13 juillet 2017. L’appareil a volé en ligne droite sur 100 mètres.

Le DRL RacerX a été taillé pour battre des records de vitesse. Il est doté d’une structure en carbone ultralégère, pensée et conçue exprès pour ne pas l’encombrer. Le RacerX possède quatre rotors capables de tourner 46 mille fois par minute et de deux batteries lithium-polymère de 1.300 mAh chacune. L’ensemble coque-rotors-batterie ne pèse que 800 g.

Drone

Nous aurons l’occasion de découvrir ce qu’elle vaut vraiment lors des prochaines compétitions mondiales organisées très prochainement par la DRL.

Un drone taillé pour la course et les compétitions

Le DRL RacerX n’est pas un drone grand public. C’est un modèle qui a été spécialement imaginé pour les compétitions. Avec ses caractéristiques, ses adversaires auront du souci à se faire. Cela dit, il y a une grande différence entre voler rapidement en ligne droite et voler sur un circuit de course contre des adversaires décomplexés.

Grâce aux prochaines compétitions, il sera possible d’avoir le cœur net sur les réelles performances du RacerX. Les épreuves seront au nombre de six et le petit prodige de DRL devra faire face à des pointures aussi dans le domaine.

Il sera possible d’y assister depuis chez soi, car le championnat sera diffusé à la télé sur les chaînes suivantes : ESPN, Sky Sports, ProSiebenSat.1 Media SE et Disney XD.

Plusieurs tentatives ratées avant la consécration

D’après l’équipe d’ingénieurs à l’origine du DRL RacerX, concevoir ce dernier n’a pas été de tout repos. Ils ont révélé que le bolide volant est en fait le résultat de plusieurs heures de travail, mais aussi de prototypes en feu et de crashs monumentaux. Pour Nicholas Horbaczewski, directeur de DRL, le RacerX n’est plus ni moins que « L’accumulation d’années d’innovations technologiques par notre équipe d’ingénieurs de classe mondiale. »

Aujourd’hui, leurs efforts ont été largement récompensés puisque leur « bébé » figure désormais dans le très célèbre Guinness World Records. Il pourrait également s’illustrer lors de ce championnat très attendu.