Un enfant de 4 ans tué par la grippe à cause de conseils stupides de certains anti-vaxxers

Chaque année, de nombreux enfants meurent à cause de la grippe. Depuis le début de l’année 2020, 68 décès infantiles ont été enregistrés. La plupart des victimes sont mortes à cause de l’ignorance ou de la paranoïa de leurs parents ou de leurs tuteurs.

Tout récemment, dans le Colorado, aux États-Unis, un garçon de 4 ans a été tué par la grippe, parce que sa mère a refusé de lui administrer le médicament prescrit par le médecin.

Une flamme de bougie

Crédits Pixabay

« Mon enfant de 4 ans a eu une crise fébrile à une température de seulement 38°C. Le médecin m’a prescrit du tamaflu, que je n’ai pas utilisé », a publié Geneva Montoya, la mère de Najee Jackson Jr, dans un groupe d’anti-vaxxers sur Facebook. Elle a préféré suivre les conseils des membres de cette communauté, ce qui a coûté la vie à son fils.

Le groupe en question est nommé « Stop à la vaccination obligatoire ». Il rassemble plus de 178 000 membres qui publient régulièrement des informations sans fondements scientifiques.

Un remède maison à base de concombres et de thym

De nombreux anti-vaxxers pensent que les épidémies de grippe sont des « canulars » et que les médicaments prescrits sont dangereux. Du fait de cette défiance à l’égard de la science médicale moderne, ils optent souvent pour des remèdes faits-maison.

Le médecin qui a examiné Najee Jackson Jr lui a prescrit du Tamaflu. Il s’agit d’un médicament couramment utilisé contre la grippe. Il sert à atténuer les symptômes et à raccourcir la durée de la maladie.

Aucun des dix premiers internautes ayant commenté le post de Geneva ne lui a conseillé de respecter la prescription médicale. Au lieu de cela, elle a reçu des suggestions comme le recours à de l’huile de menthe poivrée et du lait maternel. On lui a même recommandé de poser des tranches de pomme de terre sur le front de l’enfant.

Finalement, elle a décidé de lui administrer un remède maison à base de concombres et de thym. « Parfait, je vais essayer ça », a-t-elle répondu à l’internaute qui le lui a conseillé.

Il faut se méfier de la désinformation

Peu de temps après, lorsque les parents de Geneva et son mari sont rentrés à la maison, ils ont retrouvé Najee Jackson Jr dans un état d’inconscience. Sa mort cérébrale a été déclarée lorsqu’il était à l’hôpital.

L’épidémie a touché les quatre enfants du couple. Celui qui en a souffert le plus n’a que dix mois. Toutefois, son état s’est amélioré après qu’il ait reçu des soins appropriés.

Kolina Koltai, de l’université du Texas à Austin, s’intéresse particulièrement au comportement des anti-vaxxers dans les médias sociaux. Elle a souligné qu’il faut se méfier de la désinformation, notamment au sein de ces « communautés qui sont devenues un refuge ou une ressource pour les parents et les femmes, leur permettant de se connecter avec les autres et de demander de l’aide. »

Mots-clés médecinesanté