Un équipement médical a planté durant une opération à cause d’un scan antivirus

Cette histoire peut surprendre et pourtant… Un équipement médical a planté durant une opération chirurgicale menée aux Etats-Unis à cause du scan d’un antivirus. Fort heureusement, le chirurgien responsable de l’intervention et les infirmières présentes sur place ont été très réactifs et la vie de leur patient n’a pas été menacée.

Si l’on en croit le document publié par la Food and Drug Administration, ou FDA pour les intimes, alors l’équipement médical en question serait en réalité le Merge Hemo et il se serait arrêté pendant près de cinq minutes.

Panne Hôpital

Un équipement médical a planté durant une opération à cause d’un scan antivirus.

Ces appareils sont utilisés pour superviser toutes les procédures de cathétérisme et donc durant les opérations de chirurgie cardiaque.

L’appareil a planté pendant plus de cinq minutes !

En temps normal, ils se constituent de deux modules distincts. Le premier se présente sous la forme d’un boitier connecté aux cathéters.

Son rôle est assez simple car il se résume à collecter les données du patient mais il ne se suffit évidemment pas à lui-même et il a donc besoin d’un PC ou d’une tablette pour analyser ces informations et permettre aux médecins de les exploiter, le tout au travers d’un logiciel spécialement écrit pour l’occasion.

Mais voilà, l’antivirus installé sur le PC du chirurgien s’est lancé durant cette fameuse opération pour faire un scan. La machine a alors perdu la connexion avec le boitier et le moniteur permettant de surveiller les constantes du patient est devenu brusquement noir.

Le pire reste à venir car cette interruption a duré un peu plus de cinq minutes. L’application a ensuite redémarré, comme si de rien n’était.

L’hôpital a immédiatement contacté le constructeur suite à cet incident. Après avoir dépêché un de ses experts sur place, Merge a conclu que le problème ne venait pas réellement de l’appareil mais plutôt de la configuration de l’antivirus installé sur le PC du chirurgien, un antivirus paramétré pour lancer un scan… toutes les heures.

Or justement, lorsque l’outil s’est lancé, il a immédiatement coupé toutes les connexions avec les périphériques associés à la machine et c’est précisément ce qui a provoqué cette panne.

Notez que cette panne s’est produite en février 2016 mais le nom de l’hôpital n’a pas été dévoilé et cela se comprend aisément.