Un étudiant a utilisé une imprimante 3D pour créer un jetpack sous-marin

Un nouvel exploit vient de bouleverser le monde de la technologie. Un jeune étudiant a mis au point un jetpack sous-marin en utilisant principalement une imprimante 3D. Le prototype semble réunir toutes les conditions nécessaires pour fonctionner parfaitement sous l’eau.

Faisant l’objet de plusieurs essais dans des piscines et eaux libres, le jetpack sous-marin sera lancé au début de l’année 2019.

Archie O’Brien, un étudiant britannique, a réussi à construire un jetpack sous-marin baptisé Cuda au cours de sa dernière année à la Loughborough Design School dans le Leicestershire. Il peut procéder à l’assemblage du Cuda en moins de 10 minutes en se servant d’une combinaison de tournage, d’usinage CNC et d’éléments imprimés en 3D.

O’Brien a fait appel à la technologie de modélisation par dépôt en fusion ou FDV ainsi que des matériaux PLA pour mettre au point son invention. Il faut noter que ces produits sont à la fois courants et moins chers.

Une invention hors du commun

Pour le moment, aucune information précise sur le mode de fonctionnement du Cuda n’a été officialisée. Ce dont on peut être certain c’est qu’il a été conçu autour d’un système de propulsion breveté. Pour fabriquer la roue, O’Brien a eu recours aux 3D Hubs d’Amsterdam.

Il a utilisé une poudre infusée de fibre de carbone pour réaliser une impression SLS de la roue.

Ayant la taille d’un petit sac à dos, le Cuda compte 45 composants imprimés en 3D. Ces éléments ont été recouverts d’une fine couche de résine époxy. L’étudiant a utilisé des joints en silicone pour traiter les trappes d’accès de l’électronique et des batteries rechargeables.

Un rêve devenu réalité

Le prototype Cuda est équipé d’une télécommande portative qui permet de contrôler sa vitesse. Pour changer la direction, il suffit de déplacer le corps. L’idée de construire le jetpack sous-marin lui est venue à l’esprit lorsqu’il s’est rendu compte que les engins qui pouvaient l’entraîner sous l’eau à grande vitesse étaient trop coûteux.

Au tout début, il avait eu pour idée de rendre moins encombrant un moteur de jet-ski pour pouvoir être porté comme un jetpack. Seulement, cela l’a amené devant un problème, l’eau s’inflitrait. C’est après avoir essuyé une série d’échecs qu’il a trouvé les solutions pour que son invention puisse parfaitement fonctionner sous l’eau.