Un exemplaire de Sonic the Hedgehog vendu à 430 500 dollars, son co-créateur interloqué

En constatant qu’un exemplaire du premier Sonic the Hedgehog s’était envolé à 430 500 dollars à des enchères, le co-créateur du personnage Yuji Naka a eu peine à en croire ses yeux.

Il y a de cela une poignée d’heures, Yuji Naka, co-créateur du personnage de Sonic et travaillant actuellement sur un jeu mobile, a découvert une vente aux enchères dans lequel son bébé était estimé à des sommes folles.

Un extrait de Sonic Colors Ultimate
Crédit YouTube.

C’était un exemplaire apparemment neuf de Sonic the Hedgehog sur Genesis (version américaine de la Mega Drive) qui était proposé ici, et Yuji Naka d’avoir commencé à avoir des chaleurs en relevant une enchère à 150 000 dollars.

A lire aussi : Sonic Colours Ultimate : des bugs en pagaille, un patch promis

Yuji Naka soupçonne une “arnaque” lors d’une vente aux enchères de Sonic the Hedgehog

Notre homme n’a pas tardé à douter, déclarant ainsi sur son compte Twitter dans la foulée de sa découverte :

“C’est une arnaque, non ? Je me demandais s’il était temps pour Sonic d’atteindre un sommet.”

Avant de redemander à ses abonnés s’il était véritablement question d’une escroquerie ici. Au final, l’enchère s’est terminée sur la somme de 430 500 dollars :

“J’ai vu l’information que Mario avait récemment été vendu à un prix élevé, alors je pensais que c’était aussi le cas pour Sonic, mais c’est différent. Je suis désolé.”

Difficile de comprendre précisément pour quelle raison Yuji Naka fait profil bas ici, alors qu’il n’a, a priori, pas tort de se monter suspicieux sur cette vente aux enchères. Kotaku rappelle ainsi que Wata Games, service d’évaluation et de certification des jeux vidéo anciens, est actuellement empêtré dans une affaire de supposés conflits d’intérêts avec Heritage Auction. Les deux parties, qui démentent toutes deux ces allégations, se seraient ainsi entendues pour faire artificiellement gonfler le prix de jeux dits “rétro”.

Ces derniers mois, des exemplaires de Super Mario Bros. et The Legend of Zelda évalués par Wata Games s’étaient ainsi vendus entre 114 000 et 870 000 dollars, établissant des records.

Pour en revenir à notre cher hérisson bleu, il devrait encore être possible de trouver un exemplaire complet de ses premières aventures en regardant sous votre chaussure. Mais penchez-vous vite si jamais cette perle ne fait pas encore partie de votre ludothèque.

Mots-clés sonic