Un faux chasseur nazi de la seconde guerre mondiale s’écrase sur une autoroute californienne

Quel rapport y a-t-il entre un chasseur allemand de la Seconde Guerre mondiale et une autoroute californienne ? Aucun. Enfin, sauf quand l’appareil en question s’écrase sur une deux fois deux voies du sud californien. Le 23 octobre dernier, un avion de chasse arborant tous les insignes de la luftwaffe était en vol d’exercice à proximité d’une autoroute située à une trentaine de kilomètres du centre-ville de Los Angeles, lorsqu’une défaillance inconnue a forcé son pilote – un professionnel chevronné, commandant de bord chez Alaska Airlines, précise The Guardian –  à tenter un atterrissage forcé sur le bitume en contrebas.

L’appareil, qui a heurté le muret en béton démarquant les deux voies de l’US 101, a rapidement pris feu après son crash – maîtrisé – sur l’asphalte. Sorti indemne de son cockpit avant que ce dernier ne s’embrase, le pilote venait de réussir l’exploit de poser son appareil sans entrer en collision avec le moindre véhicule.

Un avion de chasse nazi de la Seconde Guerre mondiale s’est écrasé sur une autoroute californienne, près de Los Angeles. Le pilote est parvenu à s’extraire indemne de la carcasse de l’appareil. Personne au sol n’a été blessé.

Le pilote a fait un travail remarquable en parvenant à poser l’appareil sans percuter aucune voiture“, a notamment déclaré Chris Rushing, le président Condor Squadron, l’association (spécialisée dans la reconstitution de dogfights) à laquelle appartenait le AT-6 crashé mardi dernier. Les connaisseurs s’en seront sans doute rendu compte, en réalité, il ne s’agissait pas d’un avion allemand.

Le AT-6, un appareil américain, destiné à la formation des pilotes durant la Seconde Guerre mondiale

Contrairement à ce que laisse croire, à première vue, l’apparence du chasseur, il s’agissait dans les faits d’un avion américain… déguisé en appareil nazi. Lorsqu’il était en service dans l’US Air Force, l’appareil en question n’était d’ailleurs même pas destiné aux combats aériens. Utilisé par l’armée de l’air américaine à partir de 1937, l’AT-6 était ni plus ni moins qu’un appareil d’entrainement destiné à former les pilotes américains et alliés durant la Seconde Guerre mondiale.

Employé par la suite au cours de la guerre du Vietnam (pour des missions de repérage notamment), et produit en très grand nombre durant ses années de service, le North American T-6 texan est régulièrement “maquillé” de la sorte pour ressembler à des chasseurs japonais ou allemand monomoteurs dans le cadre de reconstitutions. C’était le cas de l’appareil qui s’est écrasé mardi.

Les passionnés peuvent donc se rassurer, aucun des rares Focke-Wulf 190 encore en état de voler ne manque à l’appel.

https://twitter.com/colepuente/status/1054839543709360128

Crédit illustration : Los Angeles Times / Twitter