Un fossile de reptile marin retrouvé par des mineurs au Canada

Le mois dernier, des mineurs à la recherche de pierres précieuses ont fait la découverte des restes d’un ancien reptile marin connu sous le nom de mosasaure. Si au départ ils avaient espéré trouver de l’ammolite, une pierre précieuse de couleur arc-en-ciel, leur trouvaille a toutefois fait la joie des paléontologues qui se sont particulièrement réjouis du fait que le squelette était presque complet.

Le monstre marin a été découvert à Alberta, au Canada. D’après les scientifiques, il appartient probablement au genre Tylosaurus, une espèce de reptile qui vivait il y a environ 70 millions d’années.

Crédits Pixabay

Bien que le mosasaure ait vécu en même temps que les dinosaures, les paléontologues ont bien précisé qu’il s’agit bien d’un reptile et non d’un dinosaure.

Une importante découverte

Le fossile du mosasaure a été retrouvé quand les mineurs ont effectué leurs recherches dans la formation de Bearpaw. Selon leurs dires, cette trouvaille n’était pas vraiment inattendue puisque durant leurs prospections, ils trouvent souvent des squelettes de reptiles marins, notamment un à deux spécimens par an.

Pour les scientifiques, cette découverte est d’une importance capitale puisque le squelette de l’animal est presque intact. Donald Henderson, Conservateur responsable des dinosaures au sein du Royal Tyrrell Museum of Paleontology de Drumheller à Alberta, a déclaré que toutes les parties du fossile de la tête à la queue sont présentes, à l’exception des nageoires qui devaient être pourries ou arrachées.

A quoi ressemblait le mosasaure à son époque ?

D’après Henderson, le spécimen retrouvé mesurait entre 6 et 7 mètres de long. Selon toujours ses explications, sa taille imposante lui était nécessaire afin de survivre dans son environnement. Figurant parmi les plus grands prédateurs de l’époque, le mosasaure se nourrissait en grande partie de tortues, d’ammonites, de poissons et même d’autres mosasaures.

Ce reptile marin était un excellent chasseur grâce à ses dents recourbées vers l’arrière  au niveau de son plafond buccal. Cette particularité lui permettait de ne laisser s’échapper aucune proie une fois que celle-ci  a été attrapée par ses dents principales.

Pour l’instant, on ignore encore si le mosasaure sera un jour exposé au musée ou non. Quoi qu’il en soit, ceux qui souhaitent voir à quoi ressemblaient ces reptiles marins peuvent venir au Royal Tyrrell Museum pour découvrir quelques spécimens qui y sont exposés.

Mots-clés paléontologie