Un gadget contre le Syndrome du Côlon Irritable

Constipation et indigestion sont entre autres des signes alarmants du Syndrome de Côlon Irritable (SCI). Le SCI est une affection de type digestif qui atteindrait une personne sur 10 dans le monde. À ce jour, il n’existe pas encore de remède contre cette maladie. Il est néanmoins possible de l’éviter ou d’atténuer ses manifestations en adoptant un mode de vie et un régime alimentaire sains.

Le dispositif AIRE de Foodmarble

Toutefois, s’informer sur des aliments qui entraînent l’apparition de ce mal peut constituer un processus long et onéreux. Ainsi, pour aider les gens à s’instruire rapidement en nutrition, Aonghus Shortt et Peter Harte, des ingénieurs irlandais, ont mis sur pied FoodMarble.

FoodMarble est une startup proposant un dispositif portable d’une dimension de 5 cm² qui contrôle le niveau d’hydrogène présent dans l’haleine d’une personne. Il s’agit d’un signal d’un indicateur alertant de troubles digestifs.

Un concept révolutionnaire

D’après l’explication de Peter Harte, « les humains ne devraient pas produire de l’hydrogène dans leur haleine ». Ce gaz est produit quand les aliments non digérés dans l’intestin grêle passent dans le gros intestin. Les bactéries les décomposent ensuite à travers le processus de la fermentation.

Le processus de la fermentation libère certains gaz, dont l’hydrogène ou encore le méthane, qui provoquent des douleurs ou des ballonnements. FoodMarble a mis en place en 2018 le dispositif AIRE. Grâce à cet appareil, l’utilisateur peut vérifier la présence d’hydrogène après chaque repas. Ce processus de vérification permet de connaître instantanément les aliments qui ne sont pas conseillés.

Après chaque vérification, les données sont transmises à l’application FoodMarble. Cela permet aux utilisateurs d’enregistrer les aliments qu’ils consomment afin de faire le point sur les ingrédients néfastes à leur santé.

Dans l’intention de vulgariser les tests respiratoires à l’hydrogène

Le recours aux tests respiratoires à l’hydrogène pour la détection de troubles digestifs n’est pas nouveau. Néanmoins, ce procédé coûte cher et n’est accessible qu’à une partie limitée de la population. De plus, la technologie conçue par Aonghus Shortt et Peter Harte permet d’analyser avec précision la prolifération des bactéries intestinales.

« Notre objectif est de démocratiser la technologie. »

Peter Harte

Plus précisément, le but des deux ingénieurs irlandais serait de permettre à tous les patients de s’émanciper du SCI en utilisant ce nouveau gadget de poche, et ce sans beaucoup dépenser.

Mots-clés nutrition