Un hacker a piraté les comptes Twitter de Daech pour diffuser des messages gay-friendly

Orlando a été le théâtre d’une nouvelle attaque meurtrière dimanche dernier, une attaque visant cette fois une boîte de nuit de la ville, le Pulse. Omar Seddique Mateen, un américain d’origine afghane, s’est rendu sur place avec une arme à feu entre les mains et il a fait plusieurs dizaines de victimes avant de se retrancher dans les toilettes de l’établissement en compagnie de plusieurs otages.

Là, il a appelé les services d’urgence pour revendiquer son appartenance au groupe Etat Islamiste.

Hack Orlando

Un hacker a trouvé une jolie façon de rendre hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando.

Cette attaque a secoué des millions de personnes à travers le monde. Face à la situation, un hacker a décidé de prendre les choses en main et de mener une attaque assez particulière contre Daech.

Un hacker a piraté des dizaines de comptes Twitter affiliés à Daech

Il a en effet piraté plusieurs dizaines de comptes Twitter affiliés au groupuscule terroriste avec le soutien de deux autres hackers, Ebony et Yeti. Au lieu de les faire fermer, il a fait le choix de changer leur pseudonyme et de modifier leur image de couverture en utilisant des images très explicites, des images présentant des hommes enlacés ou même en train de lécher une sucette en forme de pénis.

En tout, il a réussi à prendre la main sur près de 160 comptes appartenant à des islamistes radicaux et il les a d’ailleurs tous ajouté à une liste créée spécialement l’occasion.

L’affaire a été rapidement médiatisée et elle a visiblement fini par attirer l’attention de Twitter car ces comptes ont disparu du service dans les heures qui ont suivi la publication des premiers articles.

Wauchula Ghost est très fier de son action. Comme il l’explique lui-même, son objectif est de rendre fou tous les partisans de Daech. Il aime notamment lorsque ces derniers le menacent de le tuer ou de lui couper la tête car cela prouve que son action n’est pas qu’un simple coup d’épée dans l’eau.

D’après les informations dont on dispose, Wauchula Ghost serait affilié aux Anonymous, ces mêmes Anonymous qui ont déclaré la guerre à Daech l’année dernière suite aux attentats qui ont frappé Charlie Hebdo et qui ont fait fermer dans la foulée des milliers de comptes Twitter appartenant à des djihadistes ou à des partisans.

Mots-clés hackingtwitterweb