Un Hand Spinner a failli provoquer la mort d’une fillette

Les Hand Spinners comptent de nombreux fans à travers le monde. Plusieurs millions, même. Britton en faisait naturellement partie, comme la plupart des fillettes de son âge. Toutefois, le sien a bien failli lui coûter la vie.

Inventée dans les années 90, cette drôle de toupie a été inventée par une certaine Catherine Hettinger. Souffrant de myasthénie, elle n’avait pas la possibilité de jouer avec sa fille Sara et elle a donc eu l’idée de créer une toupie manuelle afin de la divertir.

Hand Spinner

Elle a déposé un brevet quelques années plus tard, mais elle s’est rapidement retrouvée dans l’impossibilité de s’acquitter des 400 $ annuels demandés par le bureau des dépôts. Elle doit s’en mordre les doigts.

Le Hand Spinner, la révélation du printemps 2017

Plusieurs années plus tard, des thérapeutes ont en effet eu l’idée d’utiliser l’appareil avec des enfants autistes et hyperactifs. Ils ont alors réalisé que la toupie leur permettait de canaliser leur attention. Très vite, le jouet a commencé à se répandre chez les particuliers et il a fini par envahir toutes les cours de récréation.

Cela vaut également pour les nôtres. Les boutiques spécialisées sont en effet toutes en rupture de stock depuis plusieurs semaines.

Certains d’entre vous le savent peut-être, mais un Hand Spinner se compose généralement d’un système de roulement à billes central et de plusieurs branches situées autour, des branches abritant elles aussi un système de roulement à billes.

Le produit est plutôt robuste, mais il a la fâcheuse tendance à s’encrasser très vite lorsqu’on le laisse trop longtemps au fond d’une poche ou même d’un sac. Britton a donc pris l’habitude de retirer régulièrement les roulements à billes de sa toupie pour les nettoyer.

Elle l’a fait récemment, alors qu’elle se trouvait en voiture avec sa mère. N’ayant ni eau ni chiffon à disposition, elle a eu la très mauvaise idée de mettre le système de roulement à billes dans sa bouche pour le laver. La suite de l’histoire ne surprendra sans doute personne : elle a avalé la pièce.

Attention aux petites pièces !

Oui, mais voilà, ce fameux roulement à billes n’est pas descendu dans son estomac et il s’est ainsi coincé dans sa gorge. Paniquée, elle s’est mise à crier pour attirer l’attention de sa mère en désignant sa gorge.

Cette dernière a tout de suite compris que sa fille était en train de s’étouffer. Elle a donc stoppé le véhicule et elle a tenté d’effectuer la manœuvre d’Heimlich pour décoincer l’objet. En pure perte, malheureusement.

Fort heureusement pour Britton, le roulement à billes comportait une ouverture en son centre et il laissait donc passer de l’air. La mère de la fillette a donc pu la conduire à l’hôpital et la fillette a subi une opération afin de retirer le roulement à billes de sa gorge.

Le chirurgien qui a procédé à l’opération lui a dit qu’elle avait eu beaucoup de chances de s’en tirer. Il conseille d’ailleurs aux parents de ne pas laisser les enfants en bas âge jouer avec une de ces toupies. Pas sans les mettre en garde. La mère de Britton, pour sa part, s’est lancée dans une véritable campagne sur les réseaux sociaux pour attirer l’attention des parents sur son histoire.

L’une de ses publications a été partagée plus de 700 000 fois en l’espace de quelques jours.

Hand Spinner coincé

Mots-clés hand spinner