Un homme a attaqué Google à coup de cocktails molotov par peur d’être pisté par la firme

Raul Murillo Diaz n’est pas forcément un mauvais bougre mais il a clairement une dent contre Google. Preuve en est, cet homme de 30 ans a multiplié les attaques physiques contre le siège de la marque en l’espace de quelques semaines. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il avait peur d’être pisté. Carrément. Et il a même incendié une Google Car, si vous voulez tout savoir.

Ce n’est un secret pour personne mais Google a tendance à être un peu trop curieux parfois. La firme a en effet pris la mauvaise habitude de pister les internautes afin de mieux cerner leurs besoins.

Attaque Google

Un homme a attaqué physiquement Google parce qu’il en avait marre d’être observé.

Pour quelle raison ? Tout simplement pour pouvoir leur retourner de la publicité ciblée, et donc des encarts publicitaires susceptibles de leur plaire et de générer des ventes.

Google est parfois un peu trop curieux

Il n’est évidemment pas le seul à procéder de la sorte mais Google n’est pas non plus une entreprise comme les autres et il dispose ainsi de moyens techniques bien plus efficaces que ceux de la plupart de ses concurrents.

Cette façon de faire ne plaît pas à tout le monde, bien sûr, et c’est précisément ce qui explique pourquoi beaucoup d’internautes se tournent vers des moteurs de recherche concurrents, des moteurs comme DuckDuckGo ou l’excellent Qwant.

Certains vont même plus loin en mettant tout en oeuvre pour se « dégoogliser ». Framasoft a même lancé un portail dédié à cette question, un portail listant des alternatives libres aux solutions développées par le géant américain.

Raul, lui, a opté pour une méthode un peu plus directe afin de se protéger de Google. Et encore, ce n’est rien de le dire car notre pauvre ami a carrément lancé une attaque contre son siège social.

Raul a lancé plusieurs attaques contre le siège de Google

En mai, un employé de la firme l’a ainsi surpris en train de lancer deux cocktails molotov en direction d’une voiture de la firme, une voiture utilisée par le service Street View. Toutefois, cette attaque n’a causé aucun dégât. Raul est donc revenu à la charge le mois suivant et il a alors tiré des coups de feu en direction d’un bâtiment de l’entreprise.

La police est intervenue sur place mais le coupable avait pris la fuite. Ils ont tout de même noter la présence de cinq impacts laissés par des balles.

Une semaine plus tard, Raul a tenté une nouvelle offensive mais Google s’était préparé à l’attaque et les agents de sécurité de la firme sont donc parvenus à l’arrêter. Il se trouvait alors en possession d’un pistolet à eau remplit d’essence, un pistolet qui avait été utilisé quelques minutes plus tôt pour incendier une des voitures de la marque.

Interrogé par les enquêteurs, Raul a déclaré qu’il sentait que Google le regardait et il ne le supportait plus.

Mots-clés googleinsolite