Un homme arrêté après avoir publié la photo d’un accident de voiture sur Facebook

Lundi dernier, vers 3h10 du matin, à Derby Road, à Chellaston, un accident de voiture mortel s’est produit. Dans le véhicule se trouvait un couple. Le mari, connu sous le nom de Richard Keenan, de Westminster Street, Alvaston, était au volant. Sa femme Lizzy Keenan, 30 ans, n’a pas survécu à la tragédie. Richard Keenan est accusé d’avoir provoqué la mort de sa femme en conduisant dangereusement.

Juste après le drame, un homme âgé de 44 ans a pris des photos de la scène tragique. Ces images auraient été partagées soixante-dix fois. Indignée par le geste de celui qui les a publiées, une habitante de Derby, Jayne Sloman, les a signalées aux autorités. La police a immédiatement réagi et a arrêté l’homme qui a mis les photos en ligne.

Prison Selfie

La route a été barrée pendant dix-sept heures pendant que les enquêteurs ont inspecté les lieux. Un autre homme de 23 ans a également été arrêté, il est accusé d’avoir un lien avec l’incident.

En vertu de la communication malveillante

« Un homme de 44 ans a été arrêté en vertu de la communication malveillante concernant les médias sociaux au lendemain de la récente collision mortelle à Chellaston », a déclaré un porte-parole de la police du Derbyshire. « L’arrestation a eu lieu après que les photographies postées sur Facebook dans la soirée du lundi 20 août ont causé de la détresse aux membres du public. »

La non-implication des agents de police a été confirmée mercredi soir par un porte-parole du FIPOL. « Après une évaluation approfondie de toutes les informations disponibles concernant les contacts avec la police avant et au moment de la collision, nous avons déterminé qu’une enquête n’était pas nécessaire. La saisine a donc été renvoyée à la force pour décider si d’autres mesures sont nécessaires », a-t-il déclaré.

Des images extrêmement troublantes

« Le simple fait de voir ces images sur Facebook m’a bouleversé moi et beaucoup d’autres personnes. Nous avons plaidé pour les enlever », a affirmé Jayne Sloman, la femme qui a signalé les photos. « Ils ont fini par le faire ou Facebook l’a fait parce que nous avons reporté les photos. J’ai filmé les images et les ai envoyées à la police ».

« Je ne peux pas sortir les images de ma tête maintenant. J’imagine que beaucoup d’autres ne le peuvent pas. (…) Tout le monde se détournerait et ne regarderait plus et prendre des photos d’un incident aussi terrible », a ajouté Jayne.

Ross McCristal, conseiller municipal de Chellaston, également qualifié le geste de « déplorable ». « C’est extrêmement insensible. Je pense qu’il est dégoutant que quelqu’un le fasse. Il est important de se rappeler que des familles sont impliquées ici. Cela m’agace que quelqu’un prenne d’abord ces photographies et les affiche ensuite sur les médias sociaux », a-t-il affirmé. « Je ne les ai pas vus mais j’en suis très conscient et je suis content qu’ils ne soient plus en ligne. »

Mots-clés facebook