Un homme arrêté après avoir volé 620 000 photos dénudées sur iCloud

Aux États-Unis, un hacker a réussi à pirater des milliers de comptes iCloud et à voler des photos dénudées. Cependant, une erreur de débutant a permis au FBI de le retrouver.

Hao Kuo Chi est un homme de 40 ans qui réside à La Puente, dans le comté de Los Angeles, en Californie. Il passait ses journées à se faire passer pour un employé du service clientèle d’Apple. Il pratiquait le hameçonnage pour récupérer des identifiants de comptes iCloud. Rappelons que cette technique de piratage informatique consiste à se faire passer pour une personne de confiance afin d’inciter les victimes à fournir des informations personnelles. Le pirate, qui se faisait appeler David, a ainsi envoyé des milliers d’emails demandant les identifiants des comptes de stockage en ligne d’Apple.

La photo d'un clavier
Photo de Florian Krumm sur Unsplash

Le quadragénaire a alors pu accéder sans autorisation aux photos et vidéos privées d’au moins 306 victimes à travers les États-Unis. Il ciblait surtout les jeunes femmes.

Une arnaque lancée en 2018

Le prévenu a reconnu avoir piraté les comptes d’environ 200 des victimes à la demande de personnes rencontrées en ligne. Sur les plateformes illicites, il se présentait sous le pseudo « icloudripper4you » : une personne capable de pirater les comptes iCloud pour voler des photos et des vidéos.

Lui et ses commanditaires anonymes utilisaient un service de courrier électronique crypté étranger pour communiquer les uns avec les autres. « Je ne sais même pas qui était impliqué », a confié le résident de La Puente au quotidien Los Angeles Times. Lorsque le hacker et ses complices trouvaient dans les comptes iCloud des photos et des vidéos de femmes dénudées, ils appelaient cela un succès. Hao Kuo Chi téléchargeait ensuite les données multimédias pour les mettre dans un lien Dropbox.

En ayant pratiqué l’activité depuis mars 2018, le pirate informatique a collecté 620 000 photos et 9 000 vidéos. Il avait même prévu un dossier Succès avec les images de femmes dénudées dans sa boîte Dropbox. Aujourd’hui traduit devant la justice, il craint que son affaire ne soit révélée au grand jour. Cela pourrait effectivement ruiner sa vie. « J’ai des remords pour ce que j’ai fait, mais j’ai une famille », a-t-il indiqué dans le quotidien californien.

A lire aussi : Quand le revenge porn devient un instrument d’oppression

Des comptes iCloud piratés ouverts chez lui

Les photos de femmes dénudées volées par Hao Kuo Chi se sont retrouvées sur des sites pornographiques. Une entreprise californienne spécialisée dans la suppression de photos de célébrités sur Internet a informé une personnalité publique anonyme de Tampa, en Floride, que ses photos nues ont été publiées à son insu. La victime n’avait stocké les photos en question que sur son compte Apple.

Une enquête du Bureau fédéral d’enquête des États-Unis a ensuite permis de retrouver l’adresse du pirate. Ce dernier avait fait l’erreur d’ouvrir les comptes iCloud piratés à son domicile.