Un homme pense avoir retrouvé l’épave du MH370 sur Google Earth

Le MH370 a disparu le 8 mars 2014 durant un vol en direction de Pékin avec 239 personnes à son bord. Les nombreuses fouilles entreprises sur place n’ont rien donné et l’opération menée par la Chine, l’Australie et la Malaisie s’est ainsi soldée par un cuisant échec. Un internaute semble cependant avoir découvert l’épave de l’avion… grâce à Google Earth.

Le MH370 était un vol international de la compagnie Malaysia Airlines, un vol régulier reliant Kuala Lumpur à Pékin.

Daech Avion

Le 8 mars 2014, l’avion était tranquillement en train de voler en direction de la capitale chinoise lorsque son transpondeur a été coupé.

MH370, une énigme qui n’a toujours pas été résolue

L’appareil a alors totalement disparu des écrans radars. Plusieurs tentatives de contact ont été entreprises, mais elles n’ont rien donné.

Une heure après l’arrivée prévue de l’avion, Malaysia Airlines a donc annoncé la disparition de l’avion. Les autorités ont immédiatement ouvert une enquête et plusieurs pistes ont alors été envisagées, notamment celle d’une attaque terroriste. Plus tard, les enquêteurs ont découvert que certains passagers avaient utilisé de faux passeports, mais ils ont par la suite réalisé que ces derniers n’étaient affiliés à aucun groupe terroriste.

Plus étonnant encore, selon des sources proches du gouvernement américain, le motoriste Rolls-Royces aurait reçu des communications ACARS pendant cinq heures après la disparition de l’avion.

Des infos confirmées plus tard par l’entreprise de communication Inmarsat.

De nombreuses fouilles ont été entreprises dans la région, notamment en mer de Chine et dans l’océan Indien, mais ces dernières n’ont rien donné et aucun débris de l’avion n’a donc été retrouvé. Faute de mieux, les autorités ont finalement pris la décision de suspendre les recherches au début de l’année dernière.

Un ingénieur australien pense avoir retrouvé l’épave

Quelques mois plus tard, les enquêteurs ont annoncé avoir déterminé le secteur du crash et les fouilles ont repris. En janvier dernier, l’équipage du Seabed Constructor a ainsi pris la mer pour mener des fouilles sur place. Pour le moment, elles n’ont rien donné.

Entre temps, le MH370 a attiré de nombreux curieux et Peter McMahon, un ingénieur australien, en fait partie. Durant ces derniers mois, l’homme a en effet entrepris de mener sa propre enquête en s’appuyant sur les relevés communiqués lors de l’enquête et sur Google Earth.

Plus tôt dans la semaine, l’homme a déclaré avoir retrouvé les débris de l’avion, des débris qui se trouverait à environ 16 kilomètres au sud de Rodrigues, une île située à l’est de l’île Maurice. D’après son récit, il aurait transmis ses observations au Bureau australien des transports et de la sécurité et ce dernier aurait pris la découverte au sérieux.

MAJ : La Malaysie a formellement démenti les affirmations de l’ingénieur. De même pour le bureau australien en charge des accidents. Plus d’infos dans cet article.