Un homme s’endort sur sa bouée et se retrouve à 2 km au large

L’heure est à la baignade, aux bains de soleil et au farniente sur la plage. Avec la chaleur caniculaire qui frappe la France actuellement, tout le monde se rue en bord de mer pour profiter un peu des vacances.

En été, certaines personnes enchaînent les activités sur la plage. D’autres, quant à elles, préfèrent les journées plus calmes en mer. C’est notamment le cas de cet homme de 31 ans dont nous allons vous parler.

Une plage ensoleillée

Photo de Sean O. – Unsplash

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Alors qu’il profitait de ses vacances sur la plage à Dieppe, en Seine-Maritime, il s’est endormi sur sa bouée et s’est retrouvé à 2 km au large.

Un long sommeil qui l’a fait dériver à 2 km de la côte

Vous avez sûrement déjà connu ces moments de détente qui se sont transformés en longues heures de sommeil. Eh bien, c’est justement ce qui est arrivé à ce trentenaire qui a voulu se relaxer en mer sur son matelas pneumatique.

Alors qu’il se prélassait sur sa bouée, ce dernier s’est endormi, en étant bercé par les remous de l’océan. Quand il s’est réveillé, il s’est rendu compte qu’il se trouvait à 2 km de la côte. Heureusement, il a plus de peur que de mal.

Récupéré en un seul morceau

En fin d’après-midi, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) en mer de Jobourg a dépêché les sapeurs-pompiers sur place pour venir en aide à cet homme à la dérive. L’opération s’est déroulée sans problème et le trentenaire a pu être ramené sur la terre ferme en un seul morceau.

Depuis le début de l’été, Dieppe est le théâtre de toutes sortes d’événements cocasses. Il faut dire qu’à cette période, l’endroit est pris d’assaut par des vacanciers qui n’ont qu’une envie : se relaxer. Le CROSS est donc plus débordé qu’en temps normal et reste toujours aux aguets. Dans la plupart des cas les sauveteurs arrivent à temps pour désamorcer des situations dangereuses. Toutefois, il arrive qu’il s’agisse d’une fausse alerte.

C’est ce qui est arrivé en juin 2020 lorsque les secours ont été alertés par une bouée qui dérivait à 800 mètres de la côte. Ils pensaient qu’une personne se trouvait à bord. Les sauveteurs se sont déplacés jusqu’à l’endroit où se trouvait la bouée pour se rendre compte qu’elle était inoccupée.