Un homme s’est tué en voulant se prendre en photo avec une grenade dégoupillée

Alexander Chechik est mort à vingt-six ans, quelques secondes après avoir posté des photos sur lesquelles il tenait une grenade dans la main. D’après les autorités qui ont enquêté sur le décès du jeune homme, c’était un accident. Le défunt aurait décroché la goupille par imprudence avant que la bombe explose. Il aurait été tué sur le coup. L’incident a récemment eu lieu à Labinsk, une ville située dans le sud-ouest de la Russie.

La police est persuadée du fait que le jeune russe originaire de la région de Krasnodar ne voulait pas se suicider. Sur l’image qu’il a publiée, la goupille de la grenade est nettement visible à côté de lui. En même temps, il était en train d’échanger des textos avec un de ses amis qui s’inquiétait pour lui.

Grenade

Les forces de l’ordre ont pris l’incident au sérieux. L’agence de presse russe Interfax a d’ailleurs rapporté qu’une enquête a été ouverte sur le trafic illégal d’armes et de munitions.

Mort en voulant s’immortaliser

Juste avant la détonation, Alexander Chechik parlait avec un ami. Celui-ci lui a demandé où il était et s’il allait bien. « Cela dépend de ce que tu veux dire », a-t-il répondu. «Écoute, ne fouille pas», a-t-il ajouté. Puis, son ami a réitéré la question.

Ensuite, il n’y a plus eu de réponse.

C’était ainsi en voulant s’immortaliser à travers une photographie qu’il a perdu la vie. Une image floutée de la tragédie a été publiée et circule depuis le début de la semaine sur les réseaux sociaux russes et américains. Attention, elle peut affecter les esprits les plus sensibles.

Une distraction qui peut être fatale

Ce n’est pas une première en Russie. Dans l’Oural, deux jeunes gens ont été tués un peu plus tôt dans l’année alors qu’ils posaient pour un selfie, tenant une fois encore une grenade à la main.

Le perchaselfisme peut également être dangereux. Ces derniers temps, de plus en plus de décès causés par cette tendance ont été recensés. Dans la majorité des cas, les victimes ont été distraites, tenant la perche à selfie à la main. Certains ont même été frappés par la foudre.

Il n’y a pas longtemps, un quinquagénaire britannique a ainsi péri en tombant du haut d’une montagne avec sa perche à selfie.  Au Mexique, un jeune homme s’est involontairement ôté la vie en essayant de se prendre en photo en pointant une arme à feu sur sa tête. Au Portugal, deux touristes polonais ont perdu la vie lors d’une chute du haut de la falaise de Cabo di Roca. Voulant immortaliser le moment par un cliché, leur distraction leur a été fatale.

Face à la situation, les pouvoirs publics ont commencé à diffuser des campagnes de sensibilisation. C’est notamment le cas en Inde, où le nombre de morts par selfies a dramatiquement augmenté depuis 2014.

Mots-clés insoliteselfies