Un hoverboard a détruit une maison d’un million de dollars

La famille Fox habite depuis plusieurs années à Nashville, dans une belle demeure dont la valeur tourne autour du million de dollars. Leur habitation est malheureusement partie en fumée la semaine dernière, durant un incendie provoqué par un hoverboard. Très éprouvée par l’accident, elle a décidé de porter plainte contre Amazon.

Les hoverboards sont très à la mode depuis quelques temps, mais ils ne sont malheureusement pas sans danger. En réalité, de nombreux modèles intègrent des batteries de très mauvaise qualité.

Incendie Hoverboard

Un hoverboard a provoqué un nouvel incendie dans le Tennessee.

Les incendies se sont donc multipliés depuis l’année dernière et certains d’entre eux ont eu des conséquences fâcheuses. C’est notamment le cas de celui qui a frappé cette famille australienne au début de l’année.

Les hoverboards ne sont pas sans danger

Face à la situation, Amazon a procédé à plusieurs reprises au nettoyage complet de son catalogue afin de se débarrasser de tous les produits low cost vendus par certaines entreprises peu scrupuleuses.

Brian Fox avait entendu parler de ce ménage et il pensait donc que les produits présents au catalogue de la boutique ne comportaient aucun risque. Souhaitant faire plaisir à ses enfants, il leur a donc acheté un hoverboard. Il aurait mieux fait de s’abstenir.

L’appareil a en effet pris feu alors qu’il se trouvait en charge. L’incendie s’est rapidement étendu à travers la maison. Brian a foncé directement vers la chambre de ses deux adolescents pour leur porter secours, pendant que sa femme quittait les lieux avec leurs deux autres enfants.

Personne n’a été blessé dans l’incendie, mais le feu a totalement détruit la maison du couple ainsi que toutes leurs possessions. Tout ce qu’il leur reste, ce sont leurs voitures et quelques photos.

Il ne leur reste plus que leurs voitures et quelques photos

Une fois remis de l’accident, Brian et sa femme se sont rendus dans un cabinet d’avocats de leur ville, Anderson & Reynolds PLC. Après un long entretien, ils ont décidé de porter plainte contre Amazon.

Pourquoi s’en prendre à la boutique ? Les avocats chargés du dossier estiment que le géant américain a sciemment décidé de vendre le produit alors qu’il était parfaitement au courant du danger qu’il représentait. Accessoirement, ils ont aussi tenté de contacter le vendeur directement, mais ce dernier n’a pas répondu et son nom renvoie ainsi vers un appartement situé à New York City.

En conséquence, les avocats de la famille demandent pas moins de 30 millions de dollars en dommages et intérêts. La plainte a été déposée mercredi dernier.

Mots-clés amazonhoverboard