Un Hoverboard est responsable de la mort de deux enfants

Les Hoverboards sont très à la mode depuis quelques temps, mais ils présentent aussi de nombreux risques en raison de la piètre qualité de certaines de leurs batteries. L’un d’entre eux a d’ailleurs provoqué la mort de deux enfants en mars dernier. Ils étaient âgés de trois et de dix ans.

Le drame s’est déroulé en Pennsylvanie, à Harrisburg, en début de soirée. Un des enfants de la famille avait mis son Hoverboard à recharger sur le palier du premier étage.

Danger Hoverboard

Un incendie s’est déclaré quelques minutes plus tard. Les lieux se sont rapidement enflammés.

Certains Hoverboards comportent des risques

Alertés, les pompiers ont immédiatement envoyé les secours sur place. D’après leur rapport, un des habitants des lieux aurait sauté du deuxième étage pour échapper aux flammes. Deux autres femmes ont été pour leur part secourues par les soldats du feu. De même pour un homme.

Les enfants ont été les plus touchés. Ils se trouvaient en effet à proximité de l’endroit d’où est parti le feu.

Les pompiers ont cependant réussi à tirer les trois petites filles de la famille des flammes et ils les ont immédiatement transportées à l’hôpital le plus proche des lieux. La plus petite était âgée de trois ans et elle n’a pas survécu. Les deux autres filles ont été admises aux urgences. L’une d’entre elles est décédée quelques jours plus tard. Elle avait dix ans.

La police a mené une enquête afin de déterminer les causes exactes de l’accident. La tâche n’a pas été aisée compte tenu de l’extrême violence de l’incendie, mais elle a fini par porter ses fruits. Le Consumer Product Safety Commission (CPSC) a ainsi révélé en début de semaine que le responsable de l’accident était bien l’Hoverboard branché par un enfant de la famille.

Le CPSC tire la sonnette d’alarme

Il ne s’est d’ailleurs pas arrêté là. L’organisme a également révélé le nom du fabricant de l’appareil : LayZ Board. Le problème, c’est que cette marque est très populaire aux Etats-Unis. D’après le CPSC, elle aurait distribué environ trois mille produits sur le territoire américain.

Des produits potentiellement dangereux, donc. En conséquence, l’organisme demande aux propriétaires d’un Hoverboard de cette marque de ne plus le charger et de ne plus l’utiliser. Il les encourage même à les emmener dans un centre de recyclage afin de s’en débarrasser.

Il est important de noter que ce n’est pas la première fois qu’un incendie est déclenché par un Hoverboard. Ces incidents sont nombreux et ils avaient d’ailleurs contraint Amazon à suspendre la vente de ses produits pendant plusieurs semaines. Suite à cette affaire, les Etats-Unis ont mis en place une certification afin de permettre aux consommateurs de faire la distinction entre les produits fiables et les produits potentiellement dangereux.

De nombreux constructeurs ont obtenu cette certification, mais LayZ Board n’en fait visiblement pas partie.