Un huitième décès lié au Covid-19 a été confirmé dans un entrepôt d’Amazon

Alors qu’Amazon est actuellement sous le coup de critiques et d’accusations sur le fait que le site d’e-commerce cacherait le nombre exact de ses employés atteints du coronavirus, un nouveau décès d’un employé de la firme n’arrange pas les choses.

Selon TechCrunch, il s’agirait du huitième décès survenu dans les entrepôts de l’entreprise lié à la pandémie de coronavirus. Un porte-parole d’Amazon a confirmé la nouvelle et a déclaré : « Nous sommes attristés par la perte d’un associé qui avait travaillé sur notre site à Randall, dans l’Ohio. Sa famille et ses proches sont dans nos pensées et nous soutenons ses collègues. »

Crédits Pixabay

D’après les déclarations d’Amazon, il s’agissait d’une employée qui avait travaillé à North Randall, un village situé à l’extérieur de Cleverland.

Elle aurait été renvoyée à son domicile le jeudi 30 avril dernier et a été diagnostiquée positive au coronavirus le vendredi 8 mai.

Le nombre réel des travailleurs d’Amazon contaminés par le coronavirus reste inconnu

Pour l’heure, l’entreprise de commerce en ligne refuse catégoriquement de dévoiler le nombre exact de ses employés contaminés par le coronavirus. Un silence que beaucoup de monde ne tolère pas. À commencer par les procureurs généraux américains qui ont sommé Amazon de lever le voile sur ce mystère dans une lettre adressée à l’entreprise. Ils déclarent que :

Nous avons demandé, mais nous n’avons pas reçu d’informations sur le nombre de travailleurs de l’entreprise qui ont été infectés par Covid-19 et combien en sont morts. Veuillez fournir une ventilation par État pour chaque entrepôt avec ces informations.

Selon le New York Times, un entrepôt de l’entreprise situé dans le nord-est de la Pennsylvanie compterait plus de 100 travailleurs infectés par la maladie. Le Milwaukee Journal Sentinel a récemment rapporté que l’entrepôt voisin de Kenosha compterait également au moins 30 travailleurs porteurs du virus.

Pour Amazon, ce chiffre n’est pas important

De son côté, un porte-parole d’Amazon a déclaré sur le refus de communiquer le nombre de personnes contaminé par le coronavirus que :

Nous ne pensons pas que ce nombre soit super important. (…) Ce que nous constatons, c’est que nos taux d’infection sont égaux ou inférieurs à ceux des communautés dans lesquelles nous opérons dans presque toutes nos installations. (…) Chaque fois qu’un diagnostic est confirmé, nous alertons chaque personne sur le site. Cette alerte aux employés est un message texte direct indiquant la dernière fois que la personne dont le diagnostic a été confirmé était dans le bâtiment, même si cela remonte à un mois ou plus.

Notre principale préoccupation est d’assurer la santé et la sécurité de nos employés et nous prévoyons d’investir environ 4 milliards de dollars d’avril à juin dans des initiatives liées à Covid pour fournir des produits aux clients et assurer la sécurité des employés. Cela comprend des dépenses de plus de 800 millions de dollars au premier semestre sur les mesures de sécurité, avec des investissements dans des équipements de protection individuelle, un nettoyage amélioré de nos installations, des processus qui permettent une distanciation sociale efficace, des salaires plus élevés et le développement de nos propres tests Covid-19.

Malgré tout, l’incertitude sur le nombre de cas positifs au coronavirus dans les entrepôts d’Amazon remet en question la fiabilité des colis et plus encore, on se demande si c’est une bonne idée qu’Amazon prévoit de rouvrir ses sites en France ce mois-ci

Mots-clés amazonCoronavirus