Un Ichtyosaure de 180 millions d’années et ses petits ont été découvert dans le Yorkshire

Une partie du squelette d’un reptile marin a été découvert à Whitby, dans le Yorkshire, Royaume-Uni. Ce sont les restes fossilisés d’un ichtyosaure vieux de 180 millions d’années, mort avec 6 à 8 embryons entre les côtes, que les scientifiques ont extrait d’une gangue de roche qu’ils ont découpée en deux et poli. Les ichtyosaures sont des espèces marines assez communes dont des fossiles sont fréquemment découverts au Royaume-Uni.

C’est cependant la première fois que des restes d’ichtyosaure avec un tel nombre d’embryons ont été découverts. Jusqu’à présent, seulement cinq spécimens d’ichtyosaure portant des embryons ont été trouvés sur les terres britanniques.

Cette découverte est aussi la première du genre fait dans le Yorkshire et la datation permet de l’attribuer au Jurassique précoce.

Le premier spécimen du genre découvert

Selon l’équipe de scientifiques qui a travaillé sur le cas, la possibilité que les restes qui sont considérés comme étant des embryons d’ichtyosaures soient les contenus de l’estomac du reptile a été écartée.

Il n’est pas commun qu’un tel nombre d’embryons puisse être ingéré par un Ichtyosaure à un moment donné.

L’analyse des os ne montre pas non plus des signes de dégradations qu’on attribue normalement aux actions du suc gastrique sur les matières organiques. Ils ne sont pas non plus associés à des contenus stomacaux tels que les bélemnites, observables chez les Ichtyosaures. Cela conforte l’hypothèse selon laquelle les minuscules os qui sont présents entre les côtes du fossile appartiennent bel et bien à des embryons.

Un fossile d’Ichtyosaure très récent

Outre le fait que ce soit la première découverte d’un Ichtyosaure porteur d’embryons dans le Yorkshire, c’est également le plus jeune des fossiles porteurs d’embryons observés au Royaume-Uni. Le nombre d’embryons est également le plus important du genre.

Les Ichtyosaures sont des reptiles marins qui sont apparus il y a de cela 250 millions d’années. Ils ressemblent aux dauphins actuels et étaient vivipares, c’est-à-dire qu’ils ne pondaient pas des œufs, mais donnaient directement naissance à leurs petits au terme de leur grossesse.

L’équipe de chercheurs anglais continue ses investigations actuellement, peut-être nous éclaireront-ils sur la raison pour laquelle ce reptile gravide s’est retrouvé piégé.