Un iPad Mini (2021) au second semestre ?

Apple a frappé fort le mois dernier en dévoilant l’iPad Pro (2021), une tablette surprenante, pilotée par une puce M1 et disponible en précommande depuis vendredi – avec des délais de livraison s’allongeant de plus en plus. La marque n’aurait cependant pas encore abattu toutes ses cartes et Ming-Chi Kuo, le célèbre analyste, s’attend ainsi à ce qu’elle nous gratifie d’un iPad Mini en fin d’année.

Un rapide coup d’oeil à son catalogue vous le confirmera, Apple ne manque pas de tablettes.

Un iMac Mini posé à terre
Image par Csaba Nagy de Pixabay

Quatre gammes sont en effet proposées et les consommateurs ont ainsi le choix entre l’iPad Pro, l’iPad Air, l’iPad et… le petit iPad Mini.

Un iPad Mini pour le second semestre ?

Si Apple compte autant de gammes à son catalogue, ce n’est pas uniquement pour la beauté du geste. Ces quatre familles de produits visent en effet des usages bien définis et elles s’adressent ainsi chacune à un public précis.

L’iPad Mini, de son côté, a souvent été vu à tort comme le modèle d’entrée de gamme. Pourtant, elle coûte un peu plus cher que l’iPad de base. Sa force ne vient donc pas réellement de son prix, mais plutôt de son format.

A la fois petite et légère, elle ne prend pas de place et on peut donc l’emmener partout avec nous.

Sauf que voilà, ces dernières années, Apple s’est surtout focalisé sur ses autres gammes, délaissant du même coup son iPad Mini. Il semblerait cependant que ce soit sur le point de changer. Ming-Chi Kuo s’attend en effet à ce qu’un nouveau modèle soit présenté à la fin de l’année, et plus précisément au cours du second semestre.

Des rumeurs qui ne vont pas dans le même sens

Reste que toutes les rumeurs ne vont pas dans le même sens. Comme le fait remarquer 9to5Mac, dans un précédent rapport, Ming-Chi Kuo évoquait un iPad Mini doté d’un écran de 9 pouces et d’un format se rapprochant de celui de l’iPad Air. Macotakara, de son côté, évoque plutôt un écran de 8,4 pouces, contre moins de 8 pouces pour le modèle actuel.

De notre côté, nous avons encore un peu de mal à croire en l’existence d’un iPad Mini borderless. La gamme se veut accessible et on imagine mal Apple procéder à un tel ravalement de façade.

Reprendre le châssis de l’iPad Mini actuel, ou tout du moins proche de celui-ci, lui reviendrait nettement moins cher, ce qui lui permettrait du même coup de conserver des marges confortables.

Mais bien sûr, nous ne sommes pas à l’abri d’une (bonne) surprise.

Mots-clés appleipad mini