Un iPhone responsable de la destruction d’une ferme ?

Apple a été relativement malmené ces derniers mois avec toute la polémique entourant le bridage de ses iPhone. La firme n’est visiblement pas au bout de ses surprises puisqu’un couple de Canadiens vient de déposer une plainte au sujet d’un incendie prétendument provoqué par leur téléphone.

Cathy Finley a acheté un iPhone 6 durant l’été 2016. Trois mois plus tard, sa ferme a été détruite par un incendie.

D’après elle, le feu a été provoqué par son téléphone et elle compte bien entendu obtenir réparation auprès du constructeur californien.

Un iPhone, responsable de la destruction d’une ferme ?

L’affaire remonte donc au mois d’octobre de l’année 2016. Pressée par le temps, Cathy a laissé son iPhone 6 en charge sur son fauteuil en cuir le temps d’aller nourrir ses chèvres.

Elle s’est absentée pendant une vingtaine de minutes avant de revenir en direction de la ferme.

En sortant du champ des chèvres, la femme a aperçu de la fumée au loin. Elle s’est précipitée sur place et elle a alors réalisé qu’un incendie était en train de ravager sa maison.

Les pompiers sont rapidement intervenus sur place, mais l’incendie s’était propagé à travers toute la bâtisse et ils ont eu besoin d’une heure pour éteindre le feu. La maison était partie en fumée.

Le couple de fermiers avait alors contacté Apple pour obtenir réparation. La firme leur avait promis de faire le nécessaire. D’après Cathy et Ian, son époux, l’entreprise américaine n’a pas respecté sa parole.

Une plainte a été déposée

Avant de mettre la main au portefeuille, Apple souhaite en effet examiner l’iPhone incriminé afin de déterminer si l’appareil est bien à l’origine de l’incendie ravageur. Seul problème, le terminal se trouve entre les mains de la compagnie d’assurance du groupe et cette dernière refuse d’accéder aux demandes de l’entreprise.

Ian et Cathy vivent donc en suspens depuis plus d’un an et ils n’en peuvent plus. Le couple a donc décidé de déposer une plainte formelle devant un tribunal canadien et il réclame ainsi six cent mille dollars à Apple pour le préjudice subi.

Les pompiers, de leur côté, ont formellement incriminé l’iPhone. D’après les analyses effectuées sur place, le terminal ou son chargeur auraient généré suffisamment de chaleur pour provoquer l’incendie et le feu serait bien parti du fauteuil où le terminal reposait.

Apple n’a fait aucun commentaire.

Mots-clés appleiphone