Un iPhone X aurait explosé suite à la mise à jour d’iOS 12.1

L’iPhone X peut lui aussi exploser et c’est en tout cas ce que l’on peut déduire de la mésaventure vécue par un fan de la marque. Son téléphone aurait en effet explosé à l’occasion… de la mise à jour d’IOS 12.1.

Dans un entretien avec les équipes de Gadgets 360, Rahel Mohamad, le propriétaire d’un iPhone X acheté en début d’année, raconte que l’appareil fonctionnait normalement jusque-là. Dans son récit, l’utilisateur assure qu’il utilisait le chargeur officiel ainsi que le câble et l’adapteur secteur d’Apple. Rahel prend le soin de préciser ce détail parce que des explosions antérieures ont été parfois imputables à des composants tiers.

Bien que Rahel Mohamad précise que l’incident s’est produit à la fin de la mise à jour, rien ne permet pour l’heure d’établir un lien de causalité. Les responsables de la marque à la pomme lui ont demandé de leur envoyer les débris pour déterminer la ou les causes réelles du dysfonctionnement.

Si l’on en croit certains experts, les explosions de smartphones seraient généralement dues à la colle qui maintient la batterie en place.

Le récit de l’incident

Rahel Mohamad raconte : « La mise à jour s’est terminée et dès que le téléphone s’est allumé, il a commencé à fumer de plus belle et à prendre feu. » L’utilisateur parle dans son tweet d’une « fumée grise foncée, » ce qui est assez courant dans ce genre d’incident.

S’agirait-il d’un problème de batterie ? Rahel Mohamad raconte que le téléphone« était très chaud » avant d’exploser. L’année dernière, il est arrivé pratiquement la même chose à un iPhone mais à une différence près : le modèle en question fonctionnait avec une batterie non officielle.

La réaction d’Apple

« Ce n’est évidemment pas une réaction normale. » répond Apple dans un communiqué. Certains voient dans cette phrase une certaine maladresse à l’égard de Rahel Mohamad. En réalité, les ingénieurs de la firme ne croient pas qu’il y ait un quelconque lien de cause à effet entre l’explosion et la mise à jour iOS.

Le tweet de l’utilisateur met Apple dans une position inconfortable. Cela aurait été « commode » d’attribuer l’incident à un composant non officiel. Le fait que Rahel Mohamad précise que tout l’équipement vient de chez Apple embarrasse le géant de l’électronique.

Ce qui est considéré par Apple comme un micro-événement est devenu en quelques heures un fait divers viral sur les réseaux sociaux. Dans tous les cas, la firme de Tim Cook se serait bien passée d’une telle mauvaise publicité.

Mots-clés appleiphone