Un joueur gagne 600 000 dollars en 36 heures sur EOS

Plus tôt dans l’année, un joueur en ligne est parvenu à amasser une véritable fortune en jouant aux dés sur une plateforme de pari basée sur EOS, l’EOSBet. Le parieur chanceux, dont l’identité n’a pas été révélée, a réussi le véritable exploit de gagner l’impressionnant jackpot de 600 000 dollars, soit environ 500 000 euros de gain.

L’exploit est d’autant plus impressionnant, car le joueur est parvenu à récolter la somme en seulement 36 heures, soit en moins de deux jours. C’est bien la première fois qu’un tel montant a été remporté par un seul utilisateur sur une plateforme de jeu EOSBet.

L’entreprise a décidé de mener une enquête pour vérifier qu’il n’y a pas eu de fraude. Quoi qu’il en soit, cela pourrait accentuer la méfiance sur la fiabilité de la plateforme.

Coup de chance ou piratage ?

Le piratage de jeux en ligne n’est pas un fait nouveau. Souvent, les hackers s’infiltrent dans les serveurs des plateformes pour remporter les parties et gagner d’importantes sommes. C’est donc sans surprise que les responsables d’EOSBet ont pris soin de vérifier que les 600 000 dollars ont bien été gagnés sans fraude ni trucage de la part du joueur.

Selon les dernières nouvelles rapportées par le site The Next Web, EOSBet n’a constaté aucune trace de hacking sur la plateforme. Les gains ont donc été versés en toute légitimité à l’utilisateur qui a ainsi bénéficié d’un gros coup de chance.

EOS : des problèmes d’intégrité ?

Si EOS se montre particulièrement vigilant, c’est parce que plusieurs de ses plateformes ont rencontré quelques problèmes ces derniers temps. Récemment, un de ses sites a effectivement été attaqué par un programme malveillant qui est parvenu à lui soutirer 26 000 dollars (environ 25 000 euros) en seulement une heure.

Enfin, des problèmes d’intégrités ont également été constatés : plusieurs comptes utilisateurs ont été consultés sans autorisation par l’écosystème de création de contenu Trybe, sous prétexte de récupérer des jetons distribués par erreur par une erreur de programmation.

Des pirates informatiques ont également réussi à détourner près de 200 000 dollars du portemonnaie d’EOSBet en exploitant les failles de ses contrats intelligents. De toute évidence, la société a du plain sur la planche, il en va de sa crédibilité.

Il semblerait cependant que ces événements n’aient pas eu réellement d’impact sur sa réputation. EOSBet vient en effet d’obtenir une accréditation de Curaçao eGaming, une accréditation faisant du service le tout premier casino basé sur la blockchain.