Un lien vers Chrome dans le Microsoft Store : Google a osé

L’Art du troll ne se limite clairement pas aux pages du forum Blabla 18-25 ans de jeuxvideo.com, les grandes firmes de la Tech y sont d’ailleurs initiées depuis bien longtemps. Preuve s’il en fallait, Google vient de troller en beauté Microsoft et sa politique souvent jugée trop stricte, notamment lorsque des développeurs indépendants veulent faire entrer leurs navigateurs internet sur le Microsoft Store (anciennement nommé Windows Store).

La firme de Redmond impose en effet d’adopter le moteur de rendu HTML d’Edge pour qu’un navigateur tiers puisse intégrer sa plateforme. Un prérequis qui permet essentiellement de rendre compatible ces derniers avec Windows 10 S et les nombreuses restrictions qui le caractérisent.

Google a trollé Microsoft en ajoutant, directement dans le Store de la firme de Redmond, un lien revoyant vers Chrome, le célèbre navigateur concurrent d’Edge.

Histoire de doubler Microsoft – et de dénoncer non sans sarcasmes les règles imposées par Redmond – Google a usé d’un moyen détourné pour rappeler aux utilisateurs américains de Windows 10 que Chrome, son navigateur fétiche, existe. N’étant pas disposée à adopter le moteur de rendu HTML du browser de Microsoft, la compagnie de Mountain View a tout simplement décidé d’opter pour un simple lien hypertexte redirigeant les usagers vers le site officiel de Chrome.

Google s’est bien marré. Microsoft n’a pas aimé.

C’est ainsi que (comme le rapporte The Verge) les utilisateurs américains du Microsoft Store ont pu repérer, parmi la foule de versions tronquées de Chrome présentes sur la plateforme, une application officielle provenant bien de chez Google. En cliquant dessus, cette dernière renvoyait toutefois à une installation de Chrome depuis un navigateur (dont Edge le cas échéant).

Inutile de préciser que la méthode n’a pas plu à Microsoft qui s’est empressée de supprimer « l’application » ajoutée par son concurrent sur le Store.

Contacté par The Verge à ce propos, un porte-parole de la firme s’est contenté de déclarer par le biais d’un communiqué : « Nous avons supprimé l’application d’installation de Google Chrome du Microsoft Store puisque celle-ci va à l’encontre des règles du Microsoft Store » tout en indiquant un peu plus loin encourager « Google à concevoir un navigateur qui respecte les règles en vigueur sur le Microsoft Store ».

De son côté, Google n’a pas souhaité commenter cette suppression.