Un Mac sous ARM pour le premier semestre 2021 ?

Ming-Chi Kuo a encore frappé. Le célèbre analyste vient en effet de publier un nouveau rapport consacré au tout premier Mac sous ARM d’Apple, un Mac attendu pour le premier semestre 2021.

Véritable arlésienne, le Mac sous ARM fait parler de lui depuis plusieurs années maintenant. Les premières rumeurs remontent en effet à 2017 ou 2018. Toutefois, en dépit de leur intensité, aucun Mac sous ARM n’a encore été présenté par Apple.

Le MacBook pro d'Apple, une machine pensée pour les utilisateurs exigeants

Et alors même que cette machine nous était totalement sortie de la tête, Ming-Chi Kuo revient à la charge avec un nouveau rapport.

Le Mac sous ARM refait parler de lui

Selon l’analyste de TF Securities, Apple serait donc toujours en train de travailler sur cette machine. Plus intéressant encore, le tout premier modèle serait attendu entre ces 12 et 18 prochains mois. Concrètement, la fenêtre de tir de ce Mac sous ARM se situerait donc quelque part durant le premier semestre 2020.

Ming-Chi Kuo ne donne malheureusement aucune précision et il n’avance aucune date dans son rapport. D’ailleurs, il ne donne aucune information sur la gamme visée par Apple et on ignore donc si ce Mac sous ARM viendra se ranger dans la famille des MacBook ou des iMac.

La Lenovo E1 à 27 €en savoir plus

La logique voudrait cependant que le choix de la firme se porte sur la première option. Pour promouvoir sa nouvelle machine, il serait effectivement logique qu’Apple mette l’accent sur la connectivité en embarquant à son bord une puce 5G.

De la 5G au programme ?

Toujours selon Kuo, Apple aurait en outre multiplié les investissements ces derniers mois, ce qui semble donner du corps à ses informations. La firme aurait notamment augmenté la production de puces gravées en 5 nm.

Bien entendu, ces informations sont à prendre avec une extrême prudence, et ce même si elles correspondent assez bien à la nouvelle stratégie mise en place par Apple. Tim Cook et ses associés mettent effectivement tout en oeuvre pour réduire leur dépendance aux autres entreprises du secteur et un Mac sous ARM permettrait à la marque de prendre ses distances par rapport à Intel.

Maintenant il reste tout de même beaucoup d’inconnues dans l’équation, à commencer par la partie logicielle. Si nouvelle architecture il y a, alors elle devra aussi être supportée par les éditeurs et les développeurs indépendants.

Mots-clés applemac