Un “monstre à tête plate” a été découvert en Arctique

La Terre n’a pas encore livré tous ses secrets et il existe encore de nombreuses espèces animales dont nous ne soupçonnons pas l’existence. Preuve en est, des chercheurs partis en expédition en Arctique ont découvert ce qu’ils ont appelé un “monstre à tête plate”.

La créature insolite a été découverte dans les profondeurs des eaux entourant l’île Victoria.

Monstre à tête plate : image 1

Située au-delà du cercle polaire arctique, cette île se trouve à mi-chemin entre les territoires du Nunavut et du Nord-Ouest et elle est la deuxième plus grande île du Canada et la huitième au monde.

L’Arctique abrite un “monstre à tête plate”

L’île Victoria s’étend en effet sur une superficie de deux cent quatre-vingt-dix kilomètres carrés et elle fait donc environ deux fois la superficie de l’île de Terre-Neuve. En revanche, elle est aussi beaucoup moins habitée et elle comptait ainsi seulement 1 707 habitants lors du dernier recensement, un recensement mené en 2010 par les autorités canadiennes.

En explorant les eaux situées autour de l’île, des chercheurs canadiens ont ainsi découvert une nouvelle créature : le Monstrullopsis planifrons, aussi surnommé “monstre à tête plate”.

Découvert à une profondeur de soixante-trois mètres, la créature viendrait se ranger dans la famille des organismes planctoniques.

Très petit, il mesure environ deux millimètres de long et il possède pas moins de huit pattes réparties sur les deux côtés de son corps. La tête de la créature comporte pour sa part un seul œil et elle est étrangement dénuée de bouche. En revanche, l’animal possède deux antennes placées de chaque côté de son crâne.

Un animal à l’allure insolite

Elles sont toutes les deux ornées de poils à la longueur inégale.

Si la créature découverte par les scientifiques semble se rapprocher du Monstrillopsis dubia, elle est beaucoup plus petite que cette dernière et c’est précisément pour cette raison qu’elle a eu droit à son propre nom.

Pour la petite histoire, cet animal pas tout à fait comme les autres a été découvert par Aurélie Delaforge, une étudiante de troisième cycle inscrite à l’Université du Manitoba au Canada.

Elle est actuellement en train de préparer une thèse consacrée à la prolifération du plancton sous la glace de la mer et toutes les photos illustrant cet article ont été prises par ses soins.

Monstre à tête plate : image 2 Monstre à tête plate : image 3