Un monstre marin a été retrouvé sur les côtes australiennes

L’Australie est à la tête d’une faune extrêmement variée, mais la situation géographique de l’île en fait également la destination rêvée pour toutes les créatures marines en fin de vie. Preuve en est, un monstre marin a été retrouvé un peu plus tôt dans la semaine à Moore Park Beach.

Moore Park Beach est une localité située dans la région de Bundaberg, et plus précisément dans le Queensland australien. Elle donne directement sur l’océan Pacifique et elle est connue pour ses belles plages de sable doré.

Poisson 1

Très touristique, la région attire des milliers de visiteurs chaque année et elle est également connue pour être un site de nidification pour les tortues de mer en été.

Une dépouille a été trouvée sur une plage australienne

John Lindom et sa femme Riley habitent à Victoria, mais ils étaient venus passer quelques jours de vacances dans la région afin de profiter du bord de mer et de la vue sur le Pacifique.

Plus tôt dans la semaine, en flânant sur le rivage, le couple a aperçu une étrange forme au loin, étendue sur le sable de la plage. Intrigués, nos deux héros ordinaires se sont donc dirigés vers la silhouette et ils ont alors eu la surprise de se retrouver face au cadavre en décomposition d’une créature marine extrêmement difficile à identifier.

Immense, le poisson s’étalait sur près de deux mètres, pour un poids avoisinant à vue de nez les 150 kg. En faisant le tour de la dépouille, le couple a également remarqué la présence d’une triple queue et de nageoires proéminentes sur le côté.

Un poisson de 150 kg difficile à identifier

Le corps ne présentait pas la moindre blessure.

Intrigué, le couple a pris quelques photos pour les partager ensuite sur un groupe consacré à la pèche sur Facebook. Les clichés ne sont pas passés inaperçus et ils ont même suscité de nombreuses réactions.

Certains internautes pensent que l’animal pourrait appartenir à une variété de mérou, mais la question divise et d’autres membres du groupe estiment que la queue ne correspond pas totalement à cette espèce.

L’affaire a pris pas mal d’ampleur par la suite et les autorités locales ont ainsi transmis les photos au Musée du Queensland pour tenter d’identifier l’espèce du poisson. Les analyses sont en cours, mais la dépouille de l’animal a disparu depuis.

Poisson 3 Poisson 2

Crédits Photos : Riley Lindholm

Mots-clés animauxinsolite