Un navire de guerre nazi retrouvé au large de la Norvège

La Seconde Guerre mondiale est peut-être finie depuis longtemps, mais les traces et les vestiges des massacres commis pendant ces années sombres subsistent encore. Dernièrement, on a découvert l’épave d’un gigantesque navire de guerre allemand au large des côtes sud de la Norvège.

La nouvelle a été rapportée ce jeudi 10 septembre par la chaîne d’informations américaine CNN. Le média a indiqué qu’il s’agit de l’épave du « Karlsruhe », un croiseur nazi qui a été torpillé par un sous-marin britannique alors qu’il attaquait la ville de Kristiansand en 1940. Le navire avait ensuite été sabordé par un sous-marin allemand alors qu’il était en train de couler…

Crédit : Peter Feghali – Unsplash.com

L’épave a été découverte par l’opérateur du réseau électrique public norvégien Statnett, alors que ses techniciens effectuaient une banale inspection de câble électrique sous-marin.

Retrouvé à presque 500 mètres sous la mer !

Ce n’est pas la première fois que Statnett tombe sur des restes historiques de la guerre pendant des inspections marines, mais ils ne sont encore jamais tombés sur quelque chose d’aussi gros ! Il faut dire qu’avec ses 174 mètres de long, le Karlsruhe est vraiment immense.

« Quand les résultats nous ont montré un navire qui avait été torpillé, nous avons compris qu’il datait de la guerre. Et lorsque les canons sont devenus visibles à l’écran, nous avons compris qu’il s’agissait d’un énorme navire de guerre », a déclaré l’ingénieur Ole Petter Hobberstad avec enthousiasme.

Les techniciens de Statnett ont découvert les restes du navire à 488 mètres sous le niveau de la mer. Même après avoir passé 80 bonnes années dans les profondeurs marines, l’épave du Karlsruhe est restée plus ou moins intacte, arborant d’ailleurs toujours aussi fièrement sa croix gammée.

Une découverte qui témoigne de l’histoire de la Norvège

Au fait, cela fait des trois ans que les sonars de Statnett ont détecté des traces de naufrages dans la zone où repose le Karlsruhe, mais l’entreprise n’y a pas vraiment fait attention. Ce n’est que récemment qu’Ole Petter Hobberstad a décidé de pousser les investigations plus loin… et il est bien content de l’avoir fait, car les restes du croiseur sont très précieux pour l’histoire de la Norvège.

Le Karlsruhe apporte en effet la preuve que lorsqu’il a été envahi par l’armée allemande en 1940, le pays ne s’est pas laissé faire… En tout cas pour les historiens tels que Frode Kvalø, archéologue et chercheur au Musée maritime norvégien, la découverte de l’épave est vraiment importante sur le plan historique : « on évoquait le sort de ce navire dans les livres d’histoire, mais personne ne savait exactement où il avait coulé. C’est le seul grand navire de guerre allemand qui a été perdu lors de l’attaque de la Norvège dont la position était inconnue. »

Mots-clés histoire