La suite de Graffiti Kingdom prévue… sur mobiles

Voilà une licence que l’on ne s’attendait pas à voir resurgir. Ce qui était davantage prévisible en revanche, c’est l’annonce d’un jeu mobile. Rakugaki Kingdom fera ainsi suite à Magic Pengel et Graffiti Kingdom, des titres d’action RPG sortis en 2002 et 2004 sur PlayStation 2.

Nous sommes tous d’accord sur le fait qu’il est question ici d’une franchise confidentielle. Apparue en 2002 au travers de Galacta Meisaku Gekijō Rakugaki Ōkoku, traduit l’année d’après en Magic Pengel: The Quest for Color pour le public américain, elle permettait de créer des créatures qui allaient se battre pour le joueur.

crédit YouTube

En 2002, une suite appelée Graffiti Kingdom voyait le jour. L’Europe était ici servie pour la première fois, et même plus tôt que les États-Unis cette fois-ci. Le résultat était une fois encore mignon et coloré, sans faire forcément dans l’inoubliable. On ne s’imaginait donc pas dans quel contexte un troisième épisode pouvait être développé.

Rakugaki Kingdom : les joueurs peuvent postuler pour le tester

Taito s’est visiblement rappelé de cette licence et voici que Siliconera nous rapporte qu’un nouveau Graffiti Kingdom est actuellement en développement. Ce qui est quelque peu faux puisque ce nom ne concerne finalement que le deuxième volet, mais l’idée est passé. Les consoles de jeu ne sont pas concernées puisque ce titre est prévu sur mobiles.

Le “Rakugaki System” y sera étrenné, soit un système allant permettre de donner vie, enfin en tout cas des modèles en trois dimensions, à des illustrations en 2D. Pour espérer pouvoir le tester, il convient de s’inscrire à cette adresse (formulaire en japonais) en tant que membre soutien Rakugaki, de suivre le compte officiel Twitter du jeu puis de partager ce gazouillis. Le tout avant le 4 août prochain pour ne pas faire des gestes dans le vide, la période de test étant prévue pour s’étaler du 9 août au 30 septembre 2019.

Au niveau du casting, il semble acquis que la bande-son sera assurée par ZUNTATA, soit un apparent retour aux sources alors que la bande originale de Graffiti Kingdom avait été composée par l’exotique Yasunori Mitsuda. Sortie prévue au Japon pour cet hiver sur iOS et Android.