Un nouveau groupe de recherche d’OVNI créé par des vétérans de l’armée et de la NASA

Une nouvelle organisation à but non lucratif vient de voir le jour, et elle aura pour mission de mener des recherches scientifiques sur ce que la marine américaine appelle les « Unidentified Aerial Phenomena” (UAPs), soit les phénomènes aériens non identifiés. L’organisation, baptisée UAP eXpeditions, est composée d’un groupe de professionnels très expérimentés : des vétérans de l’armée et de la NASA.

Et elle sera soutenue en partie par des investisseurs de la Silicon Valley.

CIA OVNI

Capture Twitter

Un groupe de vétérans pour enquêter sur les phénomènes aériens non identifiés

Il existe bien d’autres groupes d’enquête sur les UAPs, le Mutual UFO Network et le Center for UFO Studies en sont quelques exemples encore en fonctionnement. Mais ces groupes n’emploient probablement pas du personnel du calibre du Dr. Kevin Knuth, un ancien scientifique de l’Ames Research Center de la NASA, actuellement professeur de physique associé à l’Université d’Albany, New York, et membre clé d’UAP eXpeditions.

L’organisme à but non lucratif lui-même est enregistré au nom de Kevin Day, ancien chef officier de la marine américaine et opérateur radar. Day a été au cœur de « l’incident du Nimitz » en 2004, alors qu’il servait dans l’USS Princeton dans le Nimitz Carrier Strike Group. Selon un rapport publié en 2017 par le New York Times, l’incident impliquait un « objet ovale blanchâtre, de la taille d’un avion commercial, poursuivi par deux chasseurs F/A-18F de la Navy depuis le porte-avions Nimitz au large des côtes de San Diego « .

Ce qui pourrait expliquer la création d’UAP eXpeditions des années plus tard par Day.

Il semble que l’organisation se focalisera sur les observations d’UAPs le long de la côte du Pacifique. Dans un livre blanc de la société, les chercheurs se demandent si « les flottes d’UAPs ‘migrent’ de l’île de Catalina à l’île de Guadalupe avec une certaine fréquence », et si oui, « dans quelle mesure les chants de baleines sont-ils corrélés, le cas échéant, aux apparitions d’UAP ? »

Une étude scientifique des observations d’OVNI

D’après le Dr. Kevin Knuth, UAP eXpeditions en était encore à ses débuts, mais « le but de l’expédition est de nous révéler une vérité sur le terrain. Nous envisageons d’essayer d’observer ces objets directement et de les répertorier en utilisant diverses modalités d’imagerie ».

Knuth a publié en aout dernier un rapport qui examine « une poignée de rencontres bien documentées, y compris les rencontres de 2004 avec le Nimitz Carrier Group au large des côtes de la Californie ». Knuth et ses collègues examinent dans ce document les schémas de vol de ces observations d’UAP. Ils en sont venus à la conclusion que les « caractéristiques de vol observées de ces engins sont compatibles avec les caractéristiques de vol requises pour les voyages interstellaires ».

En d’autres termes, ces engins pourraient facilement atteindre des vitesses impressionnantes et couvrir des distances interstellaires en l’espace de quelques jours à quelques semaines seulement, disent-ils. De quoi motiver Knuth et les autres membres du groupe UAP eXpeditions  à relever le niveau d’enquête sur les UAP.

« L’échec de l’étude de ces phénomènes de manière scientifique a entraîné un état d’ignorance, ce qui est inacceptable compte tenu des problèmes de sécurité de l’aviation qui ont été signalés par la U.S. Navy », a déclaré Knuth.