Un nouveau site d’émulation ferme ses portes

Les utilisateurs de Pleasuredome étaient désagréablement surpris au moment de constater la fermeture de leur site d’émulation favori. Celui-ci vient en effet de « rendre l’âme » 15 ans après sa mise en ligne.

Le début des années 2000 se trouve à une époque marquée par une importante montée de l’engouement autour de l’émulation vidéo. En 2004, le groupe MameFTP a ainsi créé un site Torrent dédié en la matière. Au début de son existence, Pleasuredome constituait donc une manière pour les inconditionnels de cet univers de s’approvisionner en ressources FTP. La pauvreté de la bande passante de l’époque a poussé le site à demander à ses utilisateurs de se lancer dans le monde réel. Cela leur a permis de se faire fournir du contenu sur des supports physiques.

Crédits pixabay

Grâce à ses graveurs, Pleasuredome a su satisfaire son public dès son lancement. Cela lui a permis de se constituer une importante communauté, qu’il s’est permis quand même d’abandonner. Comment peut-on donc expliquer cette décision ?

A lire aussi : AltStore, la boutique alternative pour iOS qui sent bon l’émulation

Des mesures pour éviter les soucis juridiques

Les graveurs sont des bénévoles qui s’occupaient pour le compte des autres utilisateurs du téléchargement des contenus qu’ils souhaitaient avoir. Ils étaient prêts à dédier des semaines entières au téléchargement de « sets » complets. Pourtant, pour profiter de leurs services, les joueurs n’avaient à débourser aucun centime.

À l’époque également, être exposé aux problèmes relatifs au droit d’auteur était presque improbable. Cela n’a cependant pas empêché le site de s’exprimer sur le sujet. Il a fait savoir qu’il ne pouvait pas vérifier si chacun avait le droit d’utiliser les ROM téléchargées. Il a tout de même tenu à préciser que même les détenteurs des droits ne s’en préoccupaient pas.

Durant ses dernières années d’existence, Pleasuredome a cependant procédé à l’exclusion des contenus pouvant générer des soucis juridiques. Avant sa fermeture, il était ainsi impossible d’y trouver des jeux Nintendo.

A lire aussi : Du mieux pour l’émulation de la Xbox 360 sur PC

Fin de course

Les utilisateurs ne croyaient pas à leurs yeux quand ils ont constaté l’extinction de leur site d’émulation favori le 26 septembre 2021. Ils n’ont eu droit qu’à un simple message d’arrêt « Game Over » sur Pleasuredome.org.uk. La plateforme n’a même pas pris le temps de les avertir de cette fermeture ou de leur en révéler la raison.

Les premières explications, elles, ont été obtenues via une publication Reddit. Un individu se présentant comme un modérateur du site a affirmé que comme toutes les bonnes choses, Pleasuredome devait avoir sa fin. Et il ne faut pas s’attendre à sa résurrection selon un autre communiqué. Pour les personnes se trouvant derrière le site, il était effectivement important de mettre fin à la course sur une bonne lancée. Seule l’histoire nous dira si les responsables du site ont eu raison ou tort de prendre cette décision.