Un observatoire sous-marin de grande taille a disparu sans laisser de traces

Grande fut la surprise des scientifiques en charge de l’observatoire sous-marin Boknis Eck Observatory quand ils n’ont plus reçu aucun signal de celui-ci. L’observatoire qui est géré par GEOMAR Helmholtz Center for Ocean Research Kiel et Helmholtz Center Geesthacht (HZG) était positionné au fond de la mer depuis décembre 2016.

Le 21 août dernier, à 20 heures 15, heure locale, les transmissions provenant de la station ont soudainement cessé.

Crédits Pixabay

Des plongeurs ont été envoyés sur les lieux pour voir ce qui n’allait pas et ils ont constaté avec stupeur que toute l’installation avait disparu. D’après GEOMAR, il ne restait sur place que des câbles de transmission déchiquetés.

L’observatoire sous-marin, qui coûte dans les 300 000 euros, était situé à la sortie de la baie d’Eckernförde, au nord de Kiel en Allemagne, et au sud de la frontière danoise. D’après la BBC, il se trouvait à 1,8 km du rivage et à une profondeur de 22 mètres.

Le rôle de l’observatoire

La station était utilisée pour collecter des données sur la température de l’eau, sa salinité, la vitesse des courants, les nutriments qui y sont présents, ou encore les concentrations en chlorophylle et en méthane. Ces paramètres sont utilisés pour évaluer l’état de l’écosystème dans la région sud-ouest de la Mer Baltique.

C’est en analysant les changements au niveau de ces paramètres que les scientifiques peuvent être avertis des problèmes potentiels au niveau de l’écosystème et agir en conséquence. Selon les informations, l’observatoire qui a disparu était également utilisé par le réseau COSYNA ou Coastal Observing System for Northern an Arctic Seas de l’HZG.

Les causes possibles de la disparition

Selon la BBC, la station se trouvait dans une zone interdite au large des côtes allemandes. Il est ainsi interdit aux bateaux comme les chalutiers de naviguer dans les environs. Donc, l’explication la plus probable concernant la disparition de l’appareil est que quelqu’un, ou un groupe de personnes, l’a déplacé.

D’autres possibilités comme un courant puissant, une tempête, ou même des animaux marins ont été éliminées vu l’énorme poids de l’appareil. Selon GEOMAR, la police allemande a été alertée sur l’incident et conduit actuellement une enquête.

Pour le moment, la disparition de l’observatoire reste un mystère, GEOMAR et l’HZG ayant mené leur propre enquête sans succès. Les scientifiques demandent ainsi l’aide du public pour pouvoir retrouver la précieuse