Un OVNI a fasciné l’armée chilienne pendant deux ans

Un OVNI a été filmé au large du Chili en 2014 par un militaire, durant une patrouille. L’armée chilienne a enquêté pendant deux ans, sans parvenir à identifier l’appareil. Faute de mieux, Santiago a pris la décision de rendre publique l’affaire… et la vidéo tournée à cette occasion si particulière. Elle risque d’en intéresser certains.

La séquence a été filmée en novembre 2014, par un militaire en patrouille. Il se trouvait dans un hélicoptère de l’armée chilienne au moment des faits, survolant la zone attribuée à son équipage.

OVNI Chili

Cette forme noire fait couler beaucoup d’encre depuis le début de la semaine.

Pour le bien de la mission, l’armée chilienne lui avait confié une caméra infrarouge fournie par Wescam, une MX-15 HD.

Un OVNI a été aperçu au Chili en 2014

En plus de survoler la zone, les militaires étaient également chargés de tester l’appareil afin de déterminer s’il convenait à ce type de missions.

Durant le vol, ce militaire a repéré un objet non identifié volant dans le ciel, à une altitude de 4 500 pieds (1,3 kilomètre). Le ciel était relativement dégagé malgré quelques nuages. Surpris, il l’a suivi pendant quelques minutes avant d’en parler à un de ses collègues.

Les deux hommes n’ont pas réussi à identifier l’appareil, mais ils ont déterminé qu’il se trouvait à environ 55 kilomètres de leur position et qu’il se déplaçait à la même vitesse que leur hélicoptère, une vitesse tournant autour de 240 km/h.

Le pilote, de son côté, a contacté deux stations radars afin de déclarer la présence de cet objet non identifié dans le ciel chilien. Les techniciens interrogés ont déclaré qu’ils n’avaient rien sur leur radar dans cette zone. Rien en dehors de leur hélicoptère. En parallèle, les contrôleurs aériens ont confirmé qu’aucun appareil n’avait été autorisé à voler dans la zone où se trouvaient les militaires et cet étrange objet.

L’OVNI a fini par disparaître quelques minutes plus tard, derrière les nuages.

En rentrant à la base, le pilote et l’équipage de l’hélicoptère ont immédiatement prévenu leurs supérieurs. Ces derniers ont transmis les images à la CEFFA et donc au Comité d’étude des phénomènes aériens anormaux du Chili. Personne n’a été en mesure d’expliquer la nature de l’appareil. Tout ce que l’on sait, c’est qu’il était doté d’une structure allongée à plat avec deux spots thermiques de chaque côté.

Personne n’a été en mesure de l’identifier

Pendant deux ans, l’armée chilienne et le CEFFA ont mené une enquête et organisé plusieurs réunions, certaines en présence de la DGAC. Malgré tous leurs efforts, aucun des enquêteurs chargés de l’affaire n’est parvenu à expliquer la nature de cet objet. De nombreux spécialistes ont été consultés. Des astrophysiciens, des analystes et même des météorologistes. Toutes les données enregistrées par les radars et les divers instruments en place ont été fournies et jointes au dossier.

Certains spécialistes ont formulé des théories assez poussées. Des analystes français, notamment, ont émis l’hypothèse que l’objet était en réalité un avion moyen-courrier, ce que semble corroborer la distance entre les deux points chauds détectés par le MX-15 HD. Une distance correspondant à l’écart entre les deux moteurs à réaction de ces avions.

Toutefois, les autorités chiliennes ne sont pas de cet avis. Cette théorie n’explique effectivement pas pourquoi l’aéronef n’est apparu sur aucun radar, ni même pourquoi il n’a pas été enregistré auprès des aéroports de la région. Les météorologues, eux, ont pu déterminer qu’aucun ballon météorologique ne se trouvait dans les parages au moment de l’incident. La DGAC a certifié pour sa part qu’il ne s’agissait pas d’un drone.

Face à la situation, Santiago a donc pris la décision de déclassifier le dossier et de le rendre public.

La vidéo a beaucoup tourné depuis le début de la semaine et deux théories semblent se dégager du lot. Si beaucoup de gens pensent ainsi (inévitablement) que cet appareil pourrait être un appareil extra-terrestre, d’autres estiment qu’il s’agit d’un appareil furtif testé par un gouvernement des alentours.

https://www.youtube.com/watch?v=XdjKFjlfNcg

Mots-clés insoliteovnividéo