Un pharmacien arrêté pour avoir vendu de faux pass sanitaires sur eBay

Tangtang Zhao pensait pouvoir se remplir les poches en exploitant la défiance de certains Américains pour les vaccins contre la Covid-19, mais il risque désormais plusieurs décennies de prison ferme.

Tangtang Zhao a la trentaine bien entamée et il habite à Chicago, où il travaillait par une chaine de pharmacies qui était chargée de distribuer et d’administrer des vaccins contre la Covid-19 dans tous le pays.

La photo d'un grillage éventré
Image par jplenio de Pixabay

Lorsqu’il a réalisé que tout le monde n’était pas prêt à se faire vacciner, il s’est dit qu’il y avait peut-être un filon à exploiter.

Il vendait de faux pass sanitaires sur eBay

L’homme a ainsi généré des cartes de vaccination pour les vendre ensuite en ligne sur eBay et d’autres sites, à raison de 10 $ la carte. Un business qui a très vite décollé. Si l’on en croit l’acte d’accusation, l’accusé aurait enchainé pas moins de 12 ventes en quelques jours, avec pour chacune entre huit et dix-sept cartes de vaccination.

En tout, il aurait ainsi vendu plus de 100 cartes de vaccination, des cartes totalement authentiques et donc impossibles à retracer.

Le FBI s’est cependant très vite rendu compte de la supercherie et Emmerson Buie Jr, un enquêteur du bureau de Chicago, a été chargé d’ouvrir une enquête. Ce dernier et son équipe ont très vite retrouvé la trace de Tangtang Zhao et ce dernier a été placé en détention.

Il s’expose à 120 ans de prison

Comme l’explique l’agent, les agissements de l’accusé sont loin d’être anodins :

“Vendre sciemment des cartes de vaccination COVID à des personnes non vaccinées expose des millions d’Américains à des risques de blessures graves ou de décès. Mettre un si petit prix sur la sécurité de notre nation n’est pas seulement une insulte à ceux qui font leur part dans la lutte pour arrêter COVID-19, mais aussi un crime fédéral avec de graves conséquences.”

Emmerson Buie Jr – Ministère de la justice

En tout et compte tenu de la gravité de ses agissements, Tangtang Zhao est donc inculpé de 12 chefs d’accusation. Il risque jusqu’à dix ans de prison par chef d’accusation, soit un total de 120 ans de prison.

En Allemagne, c’est une infirmière qui a récemment été épinglée pour avoir injecté à des personnes venues se faire vacciner contre la Covid-19 une solution saline. Plus de 8 600 personnes seraient concernées. On ignore en revanche quelles peines elle encourt.