Un problème de maths résolu par un meurtrier en prison

Christopher Havens est un meurtrier condamné à 25 ans de prison. N’ayant même pas fini le lycée, il a pourtant réalisé un véritable exploit en résolvant un ancien problème de mathématiques que beaucoup n’auraient probablement pas pu résoudre.

Havens a aujourd’hui 40 ans et est incarcéré dans une prison près de Seattle depuis neuf ans. Durant sa détention, il a passé son temps libre à maîtriser les  mathématiques supérieures de base, devenues pour lui une véritable passion. Autorisé à se faire envoyer des manuels scolaires, il devait en retour enseigner ses connaissances à d’autres détenus.

Un problème de maths sur un tableau
Crédits Pixabay

Havens voulait se lancer lui-même un défi et a décidé d’envoyer une lettre manuscrite de la prison à un éditeur dédié aux mathématiques. Il espérait que ce dernier lui envoie quelques numéros des « Annals of Mathematics ». Un rédacteur de Mathematica Science Publisher a reçu la lettre et l’a envoyée à sa partenaire pour qu’elle la transmette à son père Umberto Cerruti, un professeur de mathématiques habitant Turin.

Une importante théorie résolue

En réponse à la lettre de Havens, Cerruti lui a donné un problème à résoudre afin de tester ses capacités. Quelque temps après, le professeur a reçu la réponse par courrier. Il s’agissait d’une longue formule écrite sur une feuille de papier de plus de 100 centimètres de long. Contrairement à ce que l’on pourrait penser de quelqu’un qui n’a pas fini l’école, Havens avait correctement fait l’exercice. 

En plus d’avoir réussi l’exercice, Havens a également résolu une théorie des nombres qui impliquait des « fractions continues », et ce en utilisant uniquement un stylo et un papier. C’était totalement inattendu car Cerruti lui-même avait depuis un certain temps essayé de résoudre le problème sans y parvenir.

A lire aussi : Votre QI ne dépend pas de votre niveau en maths

Qu’est-ce qu’une fraction continue ?

Pour ceux qui veulent le savoir, une fraction continue est une fraction mixte dont le dénominateur a la forme d’une fraction mixte. La structure se poursuit vers l’infini, ce qui fait que les fractions sont liées entre elles. Les fractions continues sont surtout utilisées afin de résoudre les problèmes d’approximation avec lesquels on approche un résultat dans des calculs complexes. On ne les utilise pas en mathématiques simples.

La théorie résolue par Havens est utilisée dans la cryptographie moderne que l’on retrouve dans les domaines de la finance, la banque et les communications militaires.

En trouvant des règlements dans l’approximation d’une grande classe de nombres, Havens est devenu la première personne à avoir résolu l’énigme mathématique. Grâce à cela, il a pu rédiger avec le professeur Cerutti une importante publication scientifique, même s’il n’a jamais terminé l’école.