Un prototype d’habitat lunaire va être testé au Groenland

L’Homme est obnubilé par la conquête de la Lune. Ces derniers temps, on a eu vent de l’existence de plusieurs projets qui prévoient de renvoyer l’Homme sur la surface lunaire. La NASA, par exemple, prépare activement le retour des astronautes américains sur la Lune à l’horizon 2024.

L’annonce de tous ces projets visant la Lune a donné des idées à un groupe de personnes qui ont commencé à imaginer des concepts d’habitations lunaires. Parmi les nombreux projets qui ont émergé récemment, on a retenu celui des deux architectes danois Sebastian Aristotelis et Karl-Johan Sorenson.

Ces deux architectes ont travaillé sur un prototype d’habitat lunaire qui va être testé cette année au Groenland.

Une phase de test qui durera trois mois

Ce prototype a été conçu par la SAGA Space Architects, le cabinet de design de Sebastian Aristotelis et Karl-Johan Sorenson. La création de cet habitat lunaire s’inscrit dans le cadre du projet Lunark de la société.

« La mission Lunark est un projet admirablement ambitieux et un démonstrateur technologique rafraîchissant de ce à quoi pourrait ressembler le futur habitat lunaire. Le projet promeut d’importantes innovations et recherches pour l’aérospatial. » expliquent-ils.

Le prototype d’habitat lunaire conçu par Sebastian Aristotelis et Karl-Johan Sorenson est prêt et sera testé au nord du Groenland, là où les conditions de vie se rapprochent le plus de celles sur la Lune, à partir de septembre 2020. Les deux architectes se sont portés volontaires pour vivre dans cet habitat pendant trois mois.

Un habitat lunaire qui s’inspire de l’origami

Sebastian Aristotelis et Karl-Johan Sorenson sont des architectes reconnus par la profession. Ils ont tous les deux étudié à la Royal Danish Academy School of Architecture and International Space University où ils ont reçu un prix pour le prototype d’habitat martien qu’ils ont conçu.

À travers ce nouveau projet d’habitat lunaire, les deux architectes veulent prouver une fois de plus l’étendu de leur talent. Pour concevoir le design de cet habitat, Sebastian Aristotelis et Karl-Johan Sorenson se sont inspirés de l’origami, l’art du pliage du papier qui nous vient tout droit du Japon. Les architectes ont eu l’idée d’appliquer ces pliages aux panneaux extérieurs de l’habitat.

L’intérieur de leur prototype comprendra divers espaces de vie dédiée au travail, au repos et aux loisirs.

Mots-clés lune