Un RPG attendu détrône Animal Crossing New Horizons en France

Si il y a un secteur qui ne semble pas connaître la crise qu’induit la pandémie de coronavirus, c’est bien celui du jeu vidéo. Bien des développeurs ont opté pour une conférence en ligne après l’annulation de l’E3, comme chez XBox, tandis que d’autres passent par le télétravail pour continuer à bosser dans les meilleures conditions – Sakurai aurait fait ce choix pour les DLC de Super Smash Bros Ultimate. Sans oublier que les jeux continuent à s’écouler grâce à la dématérialisation et aux livraisons toujours assurées malgré des retards évidents. Entre Doom Eternal et Animal Crossing New Horizons, les joueurs auront été comblés.

Mais c’est également un autre RPG qui a été commercialisé le 10 avril dernier, très attendu par la communauté, qui a cartonné en France.

Final Fantasy VII Remake

Il s’agit du remake de Final Fantasy VII, désormais leader du marché en France cette semaine.

New Horizons détrôné par un Final Fantasy VII d’envergure

Ce n’est pas très surprenant : après des années de développement, le remake de Final Fantasy VII détrône Animal Crossing New Horizons en France. Une complète refonte du jeu d’origine, qui a plus de vingt ans, et un gameplay repensé, un univers encore plus immersif et des personnages profonds grâce aux nouvelles technologies – notamment la narration de Sephiroth sur laquelle s’étaient penchées les équipes de Square Enix.

Animal Crossing New Horizons, jeu de gestion ultra populaire depuis plusieurs années chez Nintendo, n’aura pas su faire face à l’immense JRPG que certains ont déjà pu parcourir depuis sa sortie. Le titre du studio aura quand même tenu trois semaines chez nous, un record à battre pour le remake de Final Fantasy VII. Sans oublier que le titre est, pour le moment, uniquement disponible sur PlayStation 4, soit la console la plus vendue de cette génération.

2020 risque d’être très riche en jeux vidéo de taille. Rien que Cyberpunk 2077, qui ne connaîtra pas de retard malgré la pandémie de coronavirus, est annoncé comme le grand vainqueur de cette année vidéoludique.

Pour rappel, le classement du Syndicat des éditeurs de logiciels de loisir est « le reflet des produits vendus dans les points de vente Français« .