Un sac de plastique a été retrouvé dans la fosse des Mariannes

La pollution est un problème majeur qui touche l’ensemble de l’écosystème. En 1998, les scientifiques ont repéré un sac plastique à plus de 10 000 mètres dans l’océan, et plus précisément dans la célèbre fosse des Mariannes. La découverte était presque passée inaperçue, mais ce sac blanc est devenu désormais le symbole de la pollution grâce à une étude plus récente.

Les chercheurs ont évalué l’ampleur de la pollution en haute mer en se basant par des études menées par des scientifiques japonais. Ils ont ainsi utilisé des bases de données contenues dans le Deep Sea Debris Database. Le plastique, les débris de métal et de caoutchouc contaminent les fonds marins, notamment l’océan Pacifique et l’Atlantique Nord.

Des traces de produits chimiques ont même été prélevées sur des créatures marines.

Le plastique, une matière non biodégradable

Le plastique est un véritable fléau pour l’environnement, car cette matière ne dissout pas rapidement dans la nature. Jennifer Lavers, chercheur de l’Institut d’études marines et antarctiques de Tasmanie, a affirmé que le plastique se décompose en petits morceaux qui polluent les océans ainsi que les régions polaires les plus éloignées.

Selon les scientifiques, la concentration de plastique flottant est en forte hausse. Pour y remédier, une trentaine de navires ont écumé les mers afin collecter un maximum de déchets. Ils ont passé trois années à traîner de grands filets afin de préserver l’écosystème.

Des mesures drastiques pour supprimer le sac en plastique

Le sac en plastique est largement présent dans notre quotidien et il est systématiquement jeté après son utilisation. Néanmoins, ce contenant léger et pas cher entrave sérieusement notre environnement. De nombreux gouvernements, en l’occurrence l’État d’Hawaï, ont déjà pris des mesures adaptées pour interdire son utilisation.

À Los Angeles, les sacs en plastique sont bannis. Vous n’en trouverez pas dans les épiceries et dans les grandes surfaces. En revanche, la ville de New York est particulièrement polluée par les sacs en plastique. Face à ce problème, le gouverneur Andrew Cuomo, a interdit les sacs en plastique à usage unique. Selon lui, c’est déjà une étape importante pour préserver l’écosystème marin.

Il ne s’agit pas d’un problème insoluble, mais on n’est pas encore prêts à payer le prix de se passer du plastique.

Mots-clés pollution