Un sataniste banni de Facebook et Instagram pour incitation au meurtre

La police britannique a arrêté un jeune homme qui a commis les meurtres de deux femmes. Après la perquisition de son domicile, la police a découvert un « pacte de sang ». Le criminel est persuadé d’avoir rédigé ce pacte avec un démon qui l’engageait à sacrifier des femmes en échange d’un gain à la loterie. En réaction, Facebook a supprimé le compte du sataniste qui aurait influencé le tueur à accomplir l’acte criminel.

En juin 2020, les deux Londoniennes rentraient d’un pique-nique à Wembley Park.  Sur le chemin du retour, les deux sœurs, Bibba Henry (46 ans), et Nicole Smallman (27 ans), ont été victimes d’une attaque perpétrée par Danyal Hussein. Pour accomplir la promesse qu’il a faite au diable, le jeune homme de 18 ans a tué les deux inconnues avec un poignard.

Un mois plus tard, la police a arrêté Hussein après avoir obtenu la preuve qu’il était lié aux scènes du crime. L’ADN du tueur a en fait été trouvé sur les lieux, car il a été blessé lors de l’attaque.

Hussein était un fan du sataniste EA Koetting

Hussein semble adorer la magie occulte. Il est d’ailleurs particulièrement fan d’EA Koetting. Avec une forte présence en ligne, ce sataniste a réussi à construire sa propre marque. Il convient de souligner que ce gourou occulte suit le « chemin de la main gauche ». Ce chemin de l’occultisme est reconnu pour être violent et dangereux.

Après l’arrestation d’Hussein, un « pacte de sang » manuscrit a été découvert dans sa chambre. Selon l’enquête, les instructions spécifiées par Koetting ont été appliquées dans le pacte de sang d’Hussein.

Il semble que l’accusé était convaincu que son plan fonctionnait. À la suite des attaques mortelles contre les deux Anglaises, il a acheté plusieurs billets de loterie. Trois d’entre eux ont été trouvés repliés dans le supposé accord.

Facebook a supprimé les pages Facebook et Instagram de Koetting

Accusé d’avoir enfreint les politiques de Facebook, Koetting s’est vu retirer ses pages Facebook et Instagram mercredi. Par ailleurs, le Centre pour la droite radicale (C4ARR) a mené une enquête sur l’affaire. Notons qu’en même temps, cette organisation lutte pour que le gourou soit retiré des grandes plateformes.

Pour information, le nombre d’abonnés de Koetting a déjà atteint 87 000 sur YouTube et 128 000 sur Facebook.

« Si 0,1 % des gens prennent cela au sérieux, comme Danyal Hussein l’a clairement fait, et pensent que c’est ce que je dois faire pour devenir célèbre, cela fait 200 meurtriers potentiels. »

Le Pr Matthew Feldman, directeur de C4ARR

Mots-clés facebook